CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de médecine interne
Accueil > Recherche > Auteurs et publications

Auteurs et publications

Professeur Gérard Waeber

Pr. Waeber

    

Porteur d’un double titre FMH en médecine interne et en endocrinologie/diabétologie, la formation clinique du professeur Gérard Waeber fut effectuée en Suisse et pendant près de quatre ans à Harvard, Boston, USA.

Ses intérêts de recherche portent avant tout sur la diabétologie clinique et expérimentale, l’épidémiologie et la génétique. Il co-dirige l’étude CoLaus avec le professeur Peter Vollenweider.

Il est auteur ou co-auteur de plus de 300 publications parues dans des journaux à politique éditoriale et lauréat de nombreux prix académiques, dont le Prix Cloëtta, le Prix Raymond Berger, le Prix du Dr César Roux et le Prix de la Fondation suisse du diabète, ainsi que différents prix de pédagogie.


Professeur Peter Vollenweider

   

Le professeur Peter Vollenweider est porteur d’un titre FMH de médicine interne. Son activité se partage entre la clinique et la recherche.

Sa formation a été effectuée en Suisse et pendant 4 ans à l'University of California San Diego (UCSD), USA.

Ses intérêts de recherche portent sur des aspects épidémiologiques et génétiques des maladies métaboliques et cardiovasculaires. Ainsi il co-dirige l’étude CoLaus avec le professeur Gérard Waeber.

Il est auteur ou co-auteur de près de 200 publications à politique éditoriale, et lauréat de plusieurs prix et bourses de recherche dont celles de la Société suisse de médecine interne, de la Société suisse de diabétologie et du Prix Pfizer.



Professeur Olivier Lamy

   

Olivier Lamy est Médecin Chef au Service de médecine Interne et au Centre des Maladies Osseuses (CMO). Il a obtenu son titre FMH en médecine interne en 1994 et est médecin cadre au CHUV depuis 2000. Au plan académique, il a obtenu son titre de MER en 2002, puis de PD en 2004. Olivier Lamy est avant tout un clinicien expérimenté et reconnu qui a reçu en 2013 le prix « d’excellence en pratique clinique » de la faculté de Biologie et de Médecine de Lausanne.

Il dispense près de cent heures de cours de formation par année aussi bien au niveau pré-gradué que post-gradué. Il s’est engagé dans la réforme des études de médecine, notamment en présidant la « commskills » et en participant à de nombreuses commissions entre 2004 et 2012. En 2007, les étudiants en médecine lui ont décerné le prix de meilleur enseignant.


Avec la Dresse B. Aubry-Rozier, il a développé une filière de la fracture originale servant de modèle de référence en Suisse, et couronnée d’une quadruple médaille d’or par l’IOF (International Osteoporosis Foundation). Avec le Prof D. Hans, il co-dirige la cohorte OsteoLaus composée de 1500 femmes (issues de CoLaus). Olivier Lamy est un leader d’opinion en Suisse dans le domaine de l’ostéoporose. Il siège aux comités de l’Association Suisse Contre l’Ostéoporose et de l’ «Osteoporose Rat».

Ses axes de recherche clinique portent sur l’amélioration des soins notamment aux personnes souffrant d’ostéoporose, et sur le TBS (Trabecular Bone Score, technique d’imagerie médicale développée notamment par le Prof. D. Hans). Il collabore à l’intégration de cet outil dans le score FRAX avec le soutien de l’OMS. Il est auteur ou co-auteur de plus de 150 articles médicaux, plus de 20  chapitres de livre et de plus de 160 communications à des congrès nationaux et internationaux, principalement dans le domaine de l’ostéoporose.


Médias : journaux, radio, TV


Professeur Pierre-Alexandre Bart

Professeur Bart

  

Le professeur Pierre-Alexandre Bart est au bénéfice de trois titres FMH: médecine interne, infectiologie, et immunologie et allergie. Son activité se partage entre clinique et recherche.

Outre son intérêt marqué pour la médecine interne, il sert de référent pour les problèmes d'allergie et d'immunologie clinique. A ce propos, il assure la responsabilité de l'Unité des lits d'investigations inflammatoires du Service de médecine interne qui regroupe autour du ou de la patient-e de nombreux spécialistes tels que néphrologues, pneumologues, gastro-entérologues, immunologues, ou tout autre spécialiste requis par la pathologie du ou de la patient-e.

Sur le plan de la recherche, le Pr. Pierre-Alexandre Bart a mis l'accent de ses travaux sur la vaccination, en particulier contre le VIH. Il est investigateur principal ou co-investigateur dans plusieurs protocoles de vaccination expérimentale européens et américains. Il a d'ailleurs reçu le Prix "HIV Research Award" de la société Bristol-Myers Squibb en 2009. Sur cette base, un axe de développement qu'il a maintenant privilégié est celui de l'immunosénescence (ou "immune ageing"), projet soutenu par le plan académique du CHUV 2009-2012.


Dr Claudio Sartori

Dr Sartori

  

Le Dr Claudio Sartori est porteur d’un titre FMH de médecine interne.

Sa formation clinique fut effectuée au Tessin et à Lausanne, sa formation PostDoc dans le laboratoire du professeur Scherrer à Lausanne et au Cardiovascular Research Institute de la UCSF de San Francisco.

Ses intérêts de recherche portent sur la régulation cardiovasculaire et métabolique, les maladies liées à l’altitude et la programmation fœtale de maladies de l’adulte.

Il dirige la Consultation de maladies de montagne au CHUV en collaboration avec le Dr Alban Lovis du Service de pneumologie. Il est auteur ou co-auteur de nombreuses publications à politique éditoriale, et lauréat de plusieurs prix et bourses de recherche dont celles de la Fondation Cloëtta, de la Fondation Leenaards, de la Fondation Eagle, de la Fondation Bally et du Fonds national suisse de la recherche scientifique.



Dr Matteo Monti

Dr Monti

  

Le Dr Matteo Monti est porteur d'un titre FMH de spécialiste en médecine interne.

Sa formation clinique fut effectuée dans plusieurs hôpitaux suisses, au Tessin, à Zurich et à Lausanne. Intéressé par la pédagogie médicale, il a effectué entre 2008 et 2010 le Master of Medical Education organisé par l'Université de Berne en coopération avec la University of Illinois à Chicago. A côté de son activité clinique dans le Service de médecine interne, il travaille à 50% comme responsable adjoint de l'Unité pédagogique à la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne.

Ses intérêts de recherche portent avant tout sur la pédagogie médicale. Il est auteur et co-auteur d'articles et d'un livre concernant les gestes techniques et les tests fonctionnels en médecine interne. Auteur d'ouvrages didactiques multimedia, il a obtenu le "Grand prix de la pédagogie" au festival Filmed d'Amiens.



Dr Marie Méan

  

La Dre Marie Méan est porteuse d'un titre FMH de spécialiste en médecine interne.

Son activité se partage entre la clinique et la recherche. Elle a effectué sa formation clinique dans les hôpitaux suisses de Bern et de Lausanne ainsi qu'en France, au CHU de Grenoble.

Ses intérêts de recherche portent sur la qualité de la prise en charge des patients ainsi que les aspects organisationnel du travail du médecin.

Sur le plan académique, elle a obtenu son titre de maître d'enseignement et de recherche en 2017. Elle est auteur ou co-auteur de près de 50 publications à politique éditoriale, et lauréate de plusieurs prix de la Société suisse de médecine interne.


Dr David Gachoud

  

Médecin associé depuis 2015, David Gachoud partage son activité entre le Service de médecine interne et l’Unité pédagogique de la Faculté de Biologie et de Médecine.  

Il a acquis un titre de spécialiste en médecine interne après une formation postgraduée accomplie dans différents hôpitaux de Suisse romande et au CHUV. Il a bénéficié d’une formation en pédagogie à l’Université de Toronto sous la forme d’un Master in Health Professional Education et d’un fellowship de 2 ans au Wilson Centre for Research in Education. Ce fellowship l’a orienté vers une approche qualitative de la recherche en pédagogie.

Ses centres d’intérêts portent sur l’apprentissage des étudiant-e-s en immersion clinique, sur la formation pédagogique des enseignant-e-s clinicien-ne-s et sur l’acquisition des compétences de collaboration par les professionnel-le-s de la santé. Il est notamment auteur d’un livre décrivant une approche innovante de l’interprofessionnalité.


Professeur Pedro Marques-Vidal

    

Le Prof Pedro Marques-Vidal est ancien interne des hôpitaux de Toulouse. Spécialiste en recherche clinique, il possède un doctorat en médecine, un doctorat en biochimie et un MSc en statistique et santé. Il a effectué son PostDoc à l’institut national de la santé en Finlande et est Fellow de la société Européenne de cardiologie depuis 2013.

Il a travaillé comme chercheur à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale en France et comme professeur agrégé en nutrition et santé publique à la faculté de médecine de Lisbonne au Portugal. Il a aussi enseigné dans plusieurs universités privées portugaises et est actuellement directeur de programme du certificate of advanced studies en santé publique à l’université de Lausanne.

Son travail de recherche porte sur les facteurs de risque de la maladie coronaire, en particulier les modèles statistiques permettant de prévoir la survenue d’infarctus du myocarde ou de diabète. Il participe dans de nombreuses études au sein du CHUV comme consultant statistique ou de méthodologie de recherche. Il a reçu des bourses du Fonds national suisse de la recherche scientifique ainsi que de la fondation Leenaards.

Consultation des pages scientifiques:

http://www.researcherid.com/rid/C-9449-2009

https://www.linkedin.com/in/pedromarquesvidal



Dr Julien Vaucher

    

Julien Vaucher a obtenu son diplôme de médecin à l’Université de Lausanne. Il a effectué sa formation post-graduée à l’Hôpital d’Yverdon-les-Bains puis au Centre hospitalier universitaire vaudois. Il a reçu son titre de spécialiste en médecine interne générale en 2011. De 2012 à 2017, il a été chef de clinique dans le Service de médecine interne du CHUV, où il a été nommé médecin associé en 2017.

Sur le plan académique, il a obtenu son doctorat en médecine en 2009 sous la direction du Professeur Jean-Claude Givel. Par la suite, son intérêt s’est porté sur l’épidémiologie lors d’un premier stage postdoctoral au sein de l’étude CoLaus (2011-2012), conduite par les Professeurs Peter Vollenweider, Martin Preisig et Gérard Waeber. Il s’est ensuite formé en épidémiologie génétique lors d’un second stage postdoctoral de 30 mois (2014-2016) à l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne au sein du Nuffield Department of Population Health. Utilisant des données génétiques provenant d’études internationales, ses recherches actuelles se concentrent sur l’association causale entre de multiples facteurs de risque et différentes maladies cardiovasculaires, afin d’en comprendre mieux les mécanismes ainsi que les prévenir et les traiter.

Consultation des pages scientifiques ORCID et Researchgate.  

Twitter : @JulienVaucher


Dr Julien Castioni

    

Le Dr Julien Castioni partage son activité entre le Service de médecine interne, la direction du Département de Médecine et la direction des Ressources Humaines.  

Il a acquis un titre de spécialiste en médecine interne générale après une formation postgraduée accomplie dans les différents hôpitaux de Suisse romande. Il préside la Commission d’engagement et la Commission du House Staff pour les médecins en rotation du Département de Médecine.

Ses centres d’intérêts portent sur le développement et les carrières des médecins en formation, la communication (médecin-patient et interprofessionnelle), ainsi que la polypharmacie et la polypill. Il a obtenu un prix interprofessionnel de l’Académie des sciences médicales pour le cours d’annonce de mauvaise nouvelles en binôme médecin-infirmier ainsi qu’un prix de la société européenne de médecine pour sa recherche sur l’épidémiologie de la polypharmacie dans COLAUS. Dès 2017, il rejoint la direction des ressources humaines pour concevoir et mettre en œuvre des modèles innovants en matière de ressources humaines pour la population médicale du CHUV.

Projets et Publications

https://ch.linkedin.com/in/julien-castioni-4790589b


Professeur Jaques-Antoine Haefliger<sty heading 2><WEM PICT0044>

  Pr. Haefliger

Après avoir reçu son doctorat en Sciences de la vie à l’Université de Lausanne dans le groupe du Pr Jürg Tschopp, le professeur Jacques-Antoine Haefliger est parti en 1989 chez les professeurs Daniel Goodenough et David Paul, à la Harvard Medical School à Boston, pour se former en biologie cellulaire en travaillant sur les protéines, appelées connexines, qui composent les jonctions intercellulaires de type «gap».

En 1992, il rejoint le laboratoire de recherche du Département de médecine, dirigé par le Pr. Pascal Nicod. De 1993 à 1999, il a été bénéficiaire d’une bourse de relève académique de la Fondation du Professeur Max Cloëtta pour poursuivre en étroite collaboration avec le Pr. Gérard Waeber ses travaux sur les jonctions de type «gap».

Nommé Privat-Docent et maître d’enseignement et de recherche (PD-MER) au Département de médecine en 2000, il a poursuivi ses travaux sur la fonction et la régulation des jonctions «gap» dans le système vasculaire et dans les cellules sécrétrices d’insuline; en 2010, il devenait Professeur associé dans le Service de médecine interne du CHUV.

Bénéficiaire de plusieurs subsides du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) et d’origines diverses (Fondations Novartis, Muschamp), le Pr. Haefliger poursuit une recherche internationalement reconnue sur la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires.

Une extension de l’étude des connexines dans les veines humaines développant une hyperplasie intimale a débuté en 2003 avec l’équipe des Pr. H.-B. Ris et J.-M. Corpataux du Service de chirurgie thoracique et vasculaire du CHUV.