CHUV
Les activités du CHUV
EN-   FR   
MENU
Institut
de microbiologie

Les activités de l'Institut de microbiologie (IMUL) sont consacrées à l'étude et au diagnostic des pathogènes microbiens d'importance humaine et à l'enseignement.

Bandeau
Accueil > L'institut en bref







Département des laboratoires

Publications



à propos de nous

L'Institut de Microbiologie (IMUL) est affilié à l'Hôpital Universitaire de Lausanne dans le Canton de Vaud (CHUV). Ses activités sont consacrées à l'étude et au diagnostic des pathogènes microbiens d'importance humaine, et à l'enseignement.

Dans ce contexte, l'Institut fournit des services de diagnostic à plusieurs départements du CHUV et à d'autres laboratoires hospitaliers et privés en Suisse. L'Institut a également des lignes de recherche fondamentale en microbiologie médicale englobant la bactériologie, la mycologie et la virologie, ainsi que la recherche et le développement principalement dans le diagnostic microbien. Par ailleurs, l'institut de Microbiologie est très actif dans la promotion des principes 3R et de la communication grand public. L'enseignement aux niveaux du premier et du deuxième cycle est également un aspect important des fonctions de l'IMUL.

Les principaux domaines d'expertise d'IMUL sont indiqués et décrits brièvement ci-dessous.


Diagnostic

 

L'Institut fournit des diagnostics microbiens pour les patients hospitalisés et pour les patients externes. Il sert de centre de référence pour plusieurs bactéries intracellulaires et pour les papillomavirus humains, et il est actif dans le développement de nouveaux tests.

Notre panel d'experts biomédicaux est à votre disposition.

 

  • L'activité diagnostique, intégrée au Département des Laboratoires du CHUV, est reconnue par Swissmedic (autorisation 28411) et accréditée sous ISO / CEI 17025 (STS328). Elle est distribuée en 5 domaines fonctionnels.

  • Microbiologie conventionnelle utilisant principalement des outils de diagnostic classiques ainsi que MALDI-TOF pour le diagnostic de bactéries, de champignons et de parasites

  • Diagnostic moléculaire pour le diagnostic de l'ensemble du spectre des agents microbiens, y compris les virus, avec des tests moléculaires basés sur la PCR, ainsi que des mycobactéries avec des tests non moléculaires

  • Sérologie pour le diagnostic de la réponse immunitaire humorale à un panel complet d'agents microbiens

  • Génomique/métagénomique pour le séquençage rapide de génomes bactériens complets et leur annotation pour la découverte de microbes en relation avec les soins aux patients

  • Tests rapides pour des situations critiques pour lesquelles des résultats très rapides ont une incidence directe sur les décisions d'hospitalisation, d'isolement, de traitement ou d'investigation.


Recherche

  • La recherche en bactériologie est axée sur les bactéries intracellulaires, principalement les chlamydiae, et leur relation avec les maladies humaines

  • La recherche en mycologie vise à déchiffrer le mécanisme de résistance aux antifongiques et de virulence chez les pathogènes fongiques, y compris Candida albicans, ainsi que la génomique de Pneumocystis jirovecii

  • La recherche en virologie aborde plusieurs aspects de la recherche fondamentale sur les arénavirus humains pathogènes et le virus de l'immunodéficience humaine, ainsi que sur la gestion clinique des patients transplantés

  • La recherche et développement vise à mettre en place des méthodes modernes et de pointe en diagnostic microbien

  • Des thèmes suppémentaire sont représentés par des recherches associées ou collaboratives dans les domaines des infections nosocomiales, de la virologie des hépatites C et E, ainsi que des vaccins contre les papillomavirus humains et l'immunothérapie des cancers urogénitaux


Enseignement

Des membres de l'Institut de microbiologie enseignent aux étudiants d'orientation médicale ou biologique, à l'Université de Lausanne (UNIL) et aux écoles professionnelles.

  • L'Institut de microbiologie enseigne au sein de l'École de biologie et les étudiants sont intégrés dans des groupes de recherche pour terminer leur thèse de maîtrise. Des postes de thèse de doctorat sont disponibles dans les groupes de recherche de l'Institut.

  • L'Institut de microbiologie enseigne dans le programme de l'école de médecine.

  • L'Institut de Microbiologie participe aux cours et aux activités du Programme de Doctorat Thématique Sciences Microbiennes de l'Ecole Doctorale des Sciences de la Vie de la Faculté de Biologie et de Médecine (FBM) de l'UNIL.

  • L'Institut de microbiologie offre régulièrement des formations de troisième cycle FAMH

  • En plus de l'enseignement au niveau académique, l'Institut participe à l'enseignement dans les écoles professionnelles, telles que l'Ecole Supérieure de la Santé de Lausanne.


COMMUNICATION GRAND PUBLIC

L'institut de microbiologie a plusieurs projets dans le domaine de la communication grand public :

  • Communication dans divers médias

  • Développement d'un jeu éducatif sur les microbes

  • Développement d'un site web "grand public" en partenariat entre K. Perron et M. Caine (BiOutils), Genève et C. Kebbi et G. Greub (IMU)

  • Organisation de conférences grand public

  • Intéractions avec la section "lay communication" de la société suisse de microbiologie

  • Accueils d'enfants lors de la journée "osez les métiers" ou à d'autres occasions.


Le domaine des 3R

Le principe des 3R vise à Remplacer, Réduire et Réformer le recours aux animaux en recherche par des méthodes alternatives. L'Institut de microbiologie est très actif dans ce domaine sur différents projets et/ou prestations de service :

  • Animalerie de quarantaine

  • Projet Galleria (Amorim-Vaz et al. Mbio 2015 ; Frontiers microbiol 2015 ; Delarze, virulence 2015)

  • Dicytostelium et Acantamoeba (Tosetti et al Microb Pathog. 2014 ; Kebbi-Beghdadi & Greub. Environ Microbiol Rep. 2014 ; Jacquier et al J Vis Exp. 2013 ; Rusconi et al, in preparation)

  • Zebrafish : collaboration F D’Amati + P Cosson + L Vaughan (Fehr et al, Frontiers Microbiol 2016)

  • Prix de la fondation E. Naef 2010

  • Prix fond Carlo de la fondation Lombard-Odier 2016

  • Collaborations avec P Cosson (détection rapide de la virulence)

  • Demande de soutien au décanat