CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
des maladies infectieuses
Accueil > Patients et familles > Médecine des voyages > Pathologies
Policlinique médicale universitaire

Grippe

Hépatites

Centre de vaccination et médecine des voyages

Les patient-e-s accueilli-e-s dans notre consultation reçoivent principalement des soins pour les pathologies mentionnées ci-dessous.


Pathologies

  • Chikungunya
    Le chikungunya est un virus transmis par des moustiques qui piquent de jour. Il a été identifié pour la première fois au début des années cinquante en Afrique de l’Est, et plus précisément en Tanzanie et en Ouganda. Depuis, il circule dans cette zone, de même qu’en Asie du Sud-est et dans le sous-continent indien. Cette maladie se manifeste principalement par une fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires.

  • Choléra
    Le choléra est une toxi-infection intestinale humaine contagieuse due au vibrion cholérique. La maladie sévit de façon endémique dans les zones tropicales humides d'Afrique et d'Asie et de façon épidémique dans les zones sèches (Sahel). Le choléra ne touche qu'exceptionnellement les voyageur-euse-s dont l'hygiène de vie est satisfaisante (un cas pour un million de voyageur-euse-s).

  • Dengue
    La fièvre dengue est une maladie virale transmise par des moustiques qui piquent de jour. Elle se manifeste par une fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, une rougeur de la peau et, rarement, par des saignements. On réduit le risque de l'acquérir en se protégeant des moustiques pendant la journée (lotions anti-moustiques).

  • Diarrhée des voyageurs et autres entérocolites infectieuses
    La diarrhée du voyageur-euse, communément appelée turista, touche entre 20% et 50% des voyageur-euse-s internationaux-ales. Elle est causée par différents micro-organismes transmis lors de la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Elle n'est généralement pas dangereuse mais peut gâcher plusieurs jours de voyage. Quelques précautions d'hygiène diminuent les risques d'en souffrir.

  • Encéphalite japonaise
    L'encéphalite japonaise est une maladie virale, transmise par les moustiques, qui sévit dans les régions rurales d'Asie. La plupart des infections sont asymptomatiques, mais parfois la maladie peut provoquer une encéphalite grave. Les personnes âgées et les jeunes enfants vivant en milieu rural sont le plus à risque de l'attraper. Les voyageur-euse-s en sont rarement atteint-e-s.

  • Fièvre hémorragique aiguë
    Les fièvres virales hémorragiques sont des maladies rares transmises le plus souvent par des vecteurs (moustiques, tiques). Elles peuvent se manifester par des saignements et des hémorragies massives. Celles dont on parle le plus souvent sont la fièvre dengue, la fièvre jaune, la fièvre de Lassa, la fièvre Ebola, la fièvre de Crimée-Congo, la fièvre de la Vallée du Rift et les hanta virus.

  • Fièvre jaune
    La fièvre jaune est une maladie virale transmise par certains moustiques en Afrique sub-saharienne et dans le bassin amazonien. Les symptômes varient en sévérité d'un état pseudo-grippal à une jaunisse avec des saignements dont l'évolution peut être mortelle. Un vaccin hautement efficace est disponible. Il est exigé pour l'entrée dans certains pays.

  • Fièvre typhoïde
    La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne transmise par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé dans les pays en développement dont les conditions sanitaires sont insuffisantes. Il existe un vaccin oral bien toléré et un traitement antibiotique efficace.

  • Grippe
    La grippe est causée par le virus de l'influenza (A, B et C) qui infecte les voies respiratoires (nez, gorge, poumons). Dans l'hémisphère nord, elle se propage de novembre à mars, dans l'hémisphère sud, d'avril à septembre. Sous les tropiques, la transmission se fait tout au long de l'année. Elle peut engendrer des complications chez les personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques. Pour ces personnes à risque, le vaccin contre la grippe est recommandé.

  • Hépatite A
    L'hépatite A est une maladie causée par un virus qui peut infecter le foie et provoquer une jaunisse ou, plus rarement, une hépatite fulminante gravissime. Le virus est transmis par voie orale, par l'ingestion d'aliments ou de boissons contaminés. La maladie est répandue dans de nombreux pays en voie de développement. Il existe un vaccin très efficace qui confère une protection à long terme.

  • Lambliase (gambliase)
    Giardia intestinalis est un parasite qui vit dans l'intestin. L'infection est souvent asymptomatique. Elle peut cependant entraîner des diarrhées aiguës ou chroniques, des selles abondantes, pâles, malodorantes avec ballonnement abdominal. Chez les personnes non traitées, les symptômes durent souvent plusieurs mois, voire même des années.

  • Maladies diarrhéiques
    Voir "diarrhée des voyageurs".

  • Maladies sexuellement transmissibles
    Un nombre relativement élevé de voyageur-euse-s ont des contacts sexuels avec de nouveaux partenaires pendant leurs voyages. Des infections sexuellement transmissibles peuvent en résulter. Beaucoup de ces maladies peuvent avoir de lourdes conséquences. Il faut donc absolument respecter les contraintes du "Safer Sex".

  • Malaria (paludisme)
    Le paludisme (la malaria) est une maladie parasitaire transmise par des moustiques qui piquent la nuit. Elle se manifeste par de la fièvre et un état grippal et peut être mortelle. Elle sévit dans de nombreuses zones tropicales et sub-tropicales du monde. Chaque année, des milliers de voyageur-euse-s en sont atteint-e-s. Pour la prévenir, il faut se protéger des piqûres de moustiques le soir et la nuit (lotions anti-moustiques, moustiquaire, etc.) et prendre scrupuleusement un médicament antipaludique (chimioprophylaxie) si l'on se rend dans une zone à haut risque ou un traitement de secours dans les régions à faible risque. Le paludisme est particulièrement grave pour les femmes enceintes et les enfants. Toute fièvre, pendant ou après un voyage en zone d'endémie, doit faire suspecter une crise de paludisme et nécessite d'aller consulter un médecin dans les plus brefs délais.

  • Poliomyélite
    La poliomyélite est une maladie du système nerveux central causée par un virus (le poliovirus 1, 2 et 3) transmis par voie féco-orale ou par de l'eau ou des aliments contaminés. Le virus peut causer une paralysie définitive invalidante. La majorité des cas survient chez des enfants de moins de cinq ans. Grâce à la vaccination, cette maladie, autrefois répandue dans le monde entier, n'est endémique que dans quelques pays.

  • Rage
    La rage est une maladie largement répandue dans le monde qui est causée par un virus transmis à l'homme par la salive d'un animal infecté lors de morsure, de griffure ou de léchage d'une plaie. C'est une maladie invariablement mortelle si aucun vaccin n'est donné à temps vu l'absence de traitement spécifique. Il existe une vaccination préventive.

  • Trypanosomiase africaine (maladie du sommeil)
    La trypanosomiase africaine, aussi appelée maladie du sommeil, est une maladie parasitaire transmise à l'homme par les mouches tsé-tsé vivant dans certaines régions d'Afrique subsaharienne. Elle peut engendrer de graves complications neurologiques et être fatale si elle n'est pas diagnostiquée et traitée à temps. Les voyageur-euse-s peuvent être exposé-e-s s'ils ou elles se rendent dans les zones rurales d'endémie pour faire un safari, chasser, pêcher ou naviguer.



Définitions tirées de la plateforme www.safetravel.ch