CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
des maladies infectieuses
Accueil > Recherche > Axes de recherche > Infections bactériennes et fongiques

Contact

Prof. Oscar Marchetti
Professeur associé, médecin chef
Profil à l'UNIL

Tel: +41 21 314 1026

Contact e-mail


Publications

Nos collaborateurs

Infections bactériennes et fongiques

Les progrès de la médecine moderne permettent de soigner des maladies pour lesquelles jusqu’à récemment on ne disposait pas d’options thérapeutiques valables. Cependant, au vu de cette évolution de la prise en charge, les infections bactériennes et fongiques sont devenues des complications de plus en plus fréquentes pouvant survenir lors de procédures diagnostiques et thérapeutiques invasives, ainsi que lors de traitements immunosuppresseurs.

La connaissance de l’épidémiologie des pathogènes, leur identification rapide, un traitement approprié et une prévention ciblée sont les piliers d’une prise en charge rapide et efficace de ces complications, qui contribuent à améliorer les chances de guérison de maladies sous-jacentes graves.


Principaux sujets de recherche

Les infections fongiques

Les champignons, en particulier Candida et Aspergillus, sont des causes fréquentes d’infections opportunistes chez les patient-e-s atteint-e-s de cancer, d’autres maladies chroniques et débilitantes, ou qui ont bénéficié d’une greffe d’organe solide ou hématopoïétique, un séjour prolongé aux soins intensifs ou encore une intervention chirurgicale complexe. Survenant à la faveur d’un affaiblissement des défenses immunitaires et/ou d'une atteinte des barrières physiologiques, ces infections sont difficiles à diagnostiquer de façon précoce et sont grevées d’une morbidité et mortalité importantes.

Cette thématique de recherche, qui vise à améliorer la rapidité et l’efficacité de la prise en charge des malades à risque de développer des infections fongiques, inclut les domaines suivants:

  • l’étude de l'épidémiologie et de la sensibilité aux agents antifongiques;

  • l'amélioration de l’efficience et de la rapidité du diagnostic par le développement et la validation de nouveaux outils microbiologiques (marqueurs sanguins, techniques moléculaires), qui peuvent ensuite être appliqués en combinaison avec des critères cliniques, radiologiques et de laboratoire;

  • l’étude de l’efficacité et sécurité de nouveaux agents antifongiques et de nouvelles stratégies de traitement et prévention.

Les infections bactériennes

Les infections bactériennes sont une cause fréquente d’hospitalisation et de complications nosocomiales. Les procédures invasives chez des patient-e-s de soins intensifs et/ou chirurgicaux, ainsi que la neutropénie et la mucosite causées par les chimiothérapies intensives chez des patient-e-s atteint-e-s de cancer, sont liées à un risque élevé de développer des infections bactériennes.

Les sujets suivants font l’objet d’investigations dans ce domaine:

  • l'évolution de l’épidémiologie des espèces bactériennes et de leur sensibilité aux agents antibactériens;

  • l'identification des facteurs de risque qui permettent de prédire la survenue et la sévérité de ces complications;

  • l’amélioration de la documentation de l’étiologie, essentielle à un traitement antibiotique efficace et ciblé, avec les outils diagnostiques traditionnels (cultures microbiologiques) et de nouveaux outils (par exemple, des marqueurs sanguins ou des techniques moléculaires);

  • l'étude de l’efficacité et sécurité de nouveaux agents antibactériens et la définition de nouvelles stratégies de prise en charge visant à instaurer des traitements précoces, ciblés et de durée appropriée.

Dosages individualisés d'agents antibactériens et antifongiques

Les traitements antibactériens et antifongiques chez des malades atteints d’infections sévères suivent des schémas posologiques standardisés. Cependant, ceux-ci ne tiennent pas compte de l’importante variabilité inter- et intra-individuelle des concentrations sanguines de ces agents résultant de la situation particulière de chaque malade (par exemple, variations de la fonction rénale et/ou hépatique, état de choc, syndrome de fuite capillaire avec accumulation de liquides dans l’espace extracellulaire). Cette variabilité pharmacocinétique est difficilement prévisible et peut influencer l’efficacité (en cas de concentrations sanguines insuffisantes) ou la sécurité (en cas de concentrations sanguines toxiques) de ces traitements d’importance vitale. La mesure des concentrations sanguines peut contribuer à optimiser la prise en charge de ces malades par un ajustement individualisé de la dose visant à assurer l’efficacité, tout en prévenant des effets toxiques.

Les éléments-clé de ce projet de recherche sont:

  • le développement et la validation de méthodes analytiques pour la mesure des concentrations sanguines d’agents antibactériens et antifongiques;

  • des études cliniques dans le domaine de la pharmacocinétique/-dynamique et du «therapeutic drug monitoring», qui ont pour but de définir les intervalles thérapeutiques des concentrations sanguines d’agents antibactériens et antifongiques, les dosages appropriés pour les atteindre, ainsi que, le cas échéant, les ajustements posologiques individualisés nécessaires lorsque les concentrations sanguines sont en dehors des valeurs cibles.