CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
des maladies infectieuses
Accueil > Recherche > Axes de recherche > Maladies infectieuses en transplantation

Contact

PD Dr Oriol Manuel
Service des maladies infectieuses
CHUV
Centre de Transplantation d'organes
BH10/549

Rue du Bugnon 46
1011 Lausanne, Suisse
Tél. +41 21 314 30 20
Contact e-mail


Publications

Nos collaborateurs

Les maladies infectieuses en transplantation

Le domaine des maladies infectieuses en transplantation a considérablement évolué au cours de ces dernières années. De nouveaux agents immunosuppresseurs permettent de diminuer le rejet de la greffe, mais avec pour corollaire le risque potentiel d'augmenter les complications infectieuses, ce qui a favorisé la prescription systématique d’une prophylaxie anti-infectieuse pour la plupart des patient-e-s.

On a ainsi observé l'apparition de nouveaux agents pathogènes ou un changement dans les manifestations cliniques des complications infectieuses. Actuellement, la prévention des infections virales, telles que le cytomégalovirus ou la grippe, constitue un défi important.


Maladies infectieuses en transplantation


Réunion avec, entre autres, le prof. Pascual, du Centre de transplantation d'organes, le Dr Meylan, de l'Institut de microbiologie et le Dr Manuel, du Service des maladies infectieuses.

Swiss Transplant Cohort Study

Notre programme de recherche clinique participe à la Swiss Transplant Cohort Study (STCS). Cette étude de cohorte prospective multicentrique en Suisse, financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, a débuté en mai 2008.

La STCS a créé une base de données cliniques et une biobanque qui incluent la majorité des patient-e-s transplanté-e-s en Suisse. Elle fournit ainsi un outil remarquable pour l’organisation et la mise en place d’études multicentriques dans le domaine de la transplantation d’organes.


Principaux sujets de recherche


Prévention et traitement de la maladie à cytomégalovirus

  • Evaluation de la mesure de l’immunité cellulaire contre le cytomégalovirus (CMV) pour définir la durée appropriée de la prophylaxie antivirale chez les patients transplantés d’organe.

  • Evaluation des facteurs de risque et de l’impact de l’infection à herpesviridae chez les patients transplantés.

  • Evaluation de nouveaux antiviraux pour le traitement de la maladie à CMV résistant au ganciclovir.


Vaccination chez les patient-e-s transplanté-e-s d'organe

  • Evaluation de l’efficacité du vaccin à haute-dose et du vaccin adjuvanté pour prévenir la grippe chez les patients transplantés (Etude STOP-FLU).

  • Evaluation de l’immunogénicité de l’imiquimod comme adjuvant topique du vaccin antigrippal chez les patients immunocompromis.