CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
des maladies infectieuses
Accueil > Recherche > Prix et distinctions scientifiques > 2015

Prix et distinctions scientifiques 2015




Bourse Leenaards Relève clinique 2015

En mars 2015, la Fondation Leenaards a attribué une des deux Bourses Relève clinique au Dre Sandra Asner pour son projet sur la Cohorte pédiatrique des patients avec mucoviscidose, virus respiratoires et bactéries intracellulaires. Cette étude devrait permettre de mieux comprendre la composition et les interactions entre les différents pathogènes du microbiota chez les enfants atteints de mucoviscidose


Bourse Leenaards Junior Clinical Scientist 2015

En mars 2015, la Fondation Leenaards a attribué la Bourse Junior Clinical Scientist au Dre Noémie Boillat Blanco pour lui permettre de poursuivre ses activités sur les causes de fièvre chez les adultes consultant les urgences. Ce sujet est hautement pertinent car les données relatives aux patients avec maladie fébrile modérée sont quasi inexistentes et permettront de lutter contre la surprescription antibiotique.


Bourse Ambizione-SCORE du FNRS 2015

Le Fonds National Suisse de la Recherche Scientique (FNRS) a attribué au Dr Frédéric Lamoth la prestigieuse Bourse Ambizione-SCORE pour son projet de recherche intitulé : "Modeling the Hsp90-Hsp70 Network of Antifungal Resistance in Aspergillus fumigatus".


International Investigator Award de IDWeek, San Diego

Dre Sandra Asner est bénéficiaire du IDWeek 2015TM International Investigator Award en récompense de son excellent poster intitulé : "Acquired multidrug antifungal resistance in Candida lusitaniae during therapy". Ce grant va lui permettre de se rendre à la conférence, du 7 au 11 octobre 2015 à San Diego, USA et y recevoir sa distinction.


1er Prix de la Société Suisse de Transplantation

Dr Oriol Manuel et Dr Pierre-Yves Bochud ont reçu le "Clinical Science Award) lors du Congrès annuel 2015 de la Swiss Transplantation Society (STS) les 23-24 janvier 2015 à Interlaken, pour une étude sur les gènes influençant l'infection à CMV chez les patients transplantés d'organes. Les résultats de leur étude ont montré que des polymorphismes de gènes codant pour des interférons influencent la susceptibilité à l'infection par le cytomégalovirus, en particulier chez les patients qui n'avaient pas reçu de prophylaxie antivirale. L'étude, qui a été menée dans le cadre de la Swiss Transplant Cohort Study (STCS), a été publiée dans le Journal of Infectious Diseases.