CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de néonatologie
Accueil > Le service en bref > 50 ans du Service de néonatologie

Et pour célébrer ces 50 ans...

Symposium – [R]évolution des pratiques de soins au sein du Service de néonatologie

Vendredi 17 novembre 2017 – 8h30 -17h
>> En savoir plus


Exposition photos de Christophe Chammartin - "Le voyage des héros" Hall de la Maternité

10 novembre 2017 au 5 janvier 2018

Vernissage: 10 novembre, 17h à 20h en présence du photographe


Entrée libre
>> En savoir plus



En 2017, le Service de néonatologie fête ses 50 ans !

Logo 50 ans néonatologie

Après la Maternité qui a fêté en 2016 ses 100 ans, c’est au tour du Service de néonatologie de souffler cette année ses 50 bougies. Un demi-siècle d’activité pour ce service qui a connu de nombreux changements tant au niveau de ses pratiques de soins que concernant ses locaux.


Le 2 mars 1967, sous l’impulsion du Pr Louis-Samuel Prod’Hom, l’Hôpital cantonal inaugurait un nouveau bâtiment appelé : le « Pavillon des prématurés » destiné à la nouvelle Unité des soins-intensifs de néonatologie, devenue aujourd’hui Service de néonatologie du CHUV, pour tous les nouveau-nés malades nés à terme ou prématurément.


« Véritable oasis stérile » comme la presse en parlait à l’époque, ce pavillon a pris place devant la Maternité. Au fil des années, l’unité s’est progressivement agrandie et les équipements modernisés. En 1971, le Pr André Calame  a créé l’Unité de développement. Soucieux d’intégrer au mieux les parents dans la prise en charge des nouveau-nés hospitalisés et de permettre la création d’un lien parents-enfant fort, le Pr Calame et son équipe ont eu à cœur de transformer l’atmosphère de travail de l’unité en introduisant les mères et les pères auprès de leur enfant et en les faisant participer aux soins de leur bébé ; et ceci sans mettre en danger la propreté de l’endroit, comme on le craignait initialement.


Augmentation progressive du nombre de lits

Sous la direction du Pr Adrien Moessinger, l’Unité de néonatologie est devenue une division en 1998. Dans les années qui ont suivi, le nombre de lits pour les nouveau-nés a progressivement augmenté pour ne plus devoir refuser de nombreuses demandes de transferts de bébés d’autres maternités.

En 2001, une annexe composée de trois containers a été ajoutée au pavillon, afin d’augmenter la capacité de 22 à 25 patients. En 2006, la division a finalement déménagé dans de nouveaux locaux au 4ème étage dans le bâtiment de la Maternité, ce qui a permis en même temps d’augmenter le nombre de lits de 25 à 28. En septembre 2009, un espace de soin supplémentaire a été inauguré au 8ème étage permettant d’augmenter à nouveau la capacité d’accueil.


Aujourd’hui, la division, est devenue un service. Dirigé par le Pr Jean-François Tolsa, il dispose de 40 lits, avec 12 lits de soins intensifs néonatals et 16 lits de soins continus (au 4ème étage) et 12 lits de soins spécialisés pour les nouveau-nés plus stables (au 8ème étage).


Un espace pour les familles

Pour une meilleure intégration de tous les parents, y compris ceux qui viennent de loin, un espace famille a vu le jour en 2009 au 8ème étage de la Maternité, grâce notamment à une généreuse donation et au soutien d’une fondation. L’espace met à disposition quatre chambres à coucher et une partie commune (avec coin repas, salon et terrasse) pour tous les parents des bébés hospitalisés. « Un vrai havre de paix pour se ressourcer et se reposer » témoignent de nombreux parents.


Un engagement sans faille des équipes soignantes

Si la Revue de Lausanne dans son édition du 3 mars 1967 soulignait le « grand dévouement, voire même souvent l’abnégation du personnel soignant qui, jour et nuit, veille sans cesse sur ce petit monde», nous pouvons toujours en dire autant des 250 collaborateurs qui forment le service aujourd’hui. « Les collaborateurs font preuve d’un grand professionnalisme et s’investissent toujours autant dans leur travail pour le bien-être de nos petits patients et de leurs parents. » commente le Pr Matthias Roth-Kleiner, médecin chef néonatologue.


« L’équipe travaille dans une dynamique d’interdisciplinarité forte, faisant preuve d’humanité et d’empathie dans les soins aux nouveau-nés, tout en respectant leur développement et en soutenant les parents dans leur rôle. Constamment à la recherche de la qualité et la sécurité dans la prise en charge, l’équipe soignante travaille au quotidien avec des gestes emprunts d’une grande dextérité pour promulguer des soins précis aux bébés avec une grande rigueur.» complète François Legault, infirmier chef de service en néonatologie.


La plus grande structure néonatale de Suisse

La position géographique du service au sein de la Suisse romande en fait aujourd’hui le seul centre tertiaire de référence pour le canton de Vaud ainsi que les cantons de Neuchâtel et de du Valais et de Fribourg, dans leur partie francophone.


Avec plus de 800 nouveau-nés pris en charge par année, ce service, reconnu comme centre de Médecine Hautement Spécialisée (MHS), est aujourd’hui la plus grande structure néonatale de Suisse.


Le service a également pour mission de couvrir aussi toutes les situations qui se présentent en postnatal au sein des 10 maternités du réseau périnatal. Grâce à une équipe de transport spécialisée dans la prise en charge en urgence des nouveau-nés, la néonatologie du CHUV met ses compétences à disposition pour tout accouchement qui pose problème dans l’une des maternités des cantons de Vaud, Neuchâtel, Valais et Fribourg et peut intervenir 24h/24 si nécessaire.




Crédits photos - bandeau:
"Infirmière, nouveau-né- et couveuse": Anonyme, vers 1950, collection du MHL/IUHMSP, tous droits réservés
"Une couveuse dans la pavillon": Anonyme, 1967, collection du MHL/IUHMSP, tous droits réservés