CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de neurochirurgie
Accueil > Patients et familles > Maladies traitées > La douleur chronique > Les composantes de la douleur

Les composantes de la douleur chronique


La douleur est un phénomène complexe et subjectif et donc difficile à quantifier, d’autant plus que sa description est largement influencée par le contexte culturel, social et familial du ou de la patient-e. Afin de l'évaluer, on examine trois principales composantes:

  • Sensorielle ou physique: la description de la douleur peut être spécifique à une pathologie ou alors être plus diffuse. Elle peut être biaisée par l’état psychologique et les effets secondaires d’un traitement en cours. On examine les circonstances dans lesquelles la douleur est apparue, sa localisation et les moments de la journée où elle s'exprime.

  • Psychologique: comme elle est récurrente, la douleur chronique engendre souvent des troubles anxio-dépressifs qui se manifestent entre autres par une vulnérabilité, une fatigue majeure, une apathie et un isolement. On observe parfois aussi des signes d’hypochondrie, des symptômes psychosomatiques et des perturbations cognitives qui faussent l’interprétation de la douleur.

  • Comportementale: la douleur engendre parfois de la toxicomanie. La quête d’un traitement miraculeux peut en effet pousser le ou la patient-e à jongler avec des cocktails de médicaments de plus en plus «forts».