CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de neurochirurgie
Accueil > Patients et familles > Maladies traitées > Les tumeurs cérébrales > Les types de tumeurs

Gamma Knife

Les types de tumeurs cérébrales


Il existe des tumeurs cérébrales primaires, qui se développent dans les cellules du cerveau et de son enveloppe. Il existe également des tumeurs cérébrales métastatiques ou secondaires, qui proviennent d'un autre organe, tel que les poumons, les seins, les reins ou la peau. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe les tumeurs cérébrales selon leur origine cellulaire et leur degré de malignité.

  • Les tumeurs neuroepitheliales représentent les tumeurs cérébrales primaires les plus fréquentes. Elles prennent pour origine les neurones ou les cellules les entourant (les cellules gliales). Dans ce cas, elles font partie de la famille des gliomes. Certaines tumeurs sont aussi mixtes, c’est-à-dire qu’elles sont composées d’un mélange de neurones et de cellules gliales. Les tumeurs les plus fréquentes sont les tumeurs astrocytaires (astrocytome diffus, astrocytome anaplasique, glioblastome).

  • Les tumeurs des nerfs périphériques proviennent des gaines des nerfs périphériques, qui sont composées de cellules différentes de celles que l’on trouve dans le cerveau. Ces tumeurs se situent au niveau des nerfs crâniens et des nerfs périphériques de tout le corps. La tumeur la plus fréquente est le schwanome ou neurinome.

  • Les tumeurs des méninges: le cerveau est recouvert d'une fine toile protectrice qui se nomme méninge et à partir de laquelle peuvent se former des tumeurs. La tumeur la plus fréquente est le méningiome bénin.

  • Les tumeurs germinales sont des tumeurs rares survenant plutôt chez les enfants et les jeunes adultes, dont l’origine cellulaire est germinale, c’est à dire que ce sont les mêmes cellules que l’on retrouve dans les gonades (organes sexuels).

  • Les tumeurs de la région sellaire: il s’agit d’une petite région cérébrale bien spécifique qui se situe à la base du crâne. Il s’y loge un important centre hormonal appelé l’hypophyse. Cette région peut être à l’origine de tumeurs spécifiques. La tumeur la plus fréquente est l’adénome hypophysaire.

  • Les tumeurs d’origine hématopoïétique proviennent des cellules sanguines. Elles surviennent soit isolément dans le cerveau soit dans un contexte de maladie du sang plus généralisée.

  • Les métastases sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes. Elles sont malignes et secondaires à une tumeur d’une autre région du corps (poumon, sein, rein, peau). Des cellules tumorales migrent vers le cerveau en empruntant le plus souvent la voie sanguine. Les métastases les plus fréquentes sont celles du cancer du poumon et du sein.