CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de neurologie
Accueil > Le service en bref > Notre équipe > Equipe médicale > Pr Jean-Francois Demonet
Centre Leenaards de la mémoire

Pr Jean-François Demonet


Pr Jean-François Démonet

Contact


Secrétariat
+41 21 314 51 51


Bio


Médecin neurologue, chercheur en neurosciences cliniques et spécialiste de l’imagerie cérébrale des fonctions cognitives, Jean-François Démonet a été nommé professeur ordinaire de l’UNIL dès le 12 septembre 2011, titulaire d’une Chaire d’excellence Leenaards et Directeur du Centre Leenaards de la mémoire du CHUV.


Né en 1956 et de nationalité française, il réalise sa formation de neurologue à Toulouse et complète son cursus dans le domaine de la neuropsychologie à l’Université de Montréal. Il poursuit son parcours par une année de stage en neuroimagerie dans l’équipe du Prof. Richard Frackowiak au Medical Research Council, Cyclotron Unit de Londres (1992). Il soutient son PhD en neurosciences cognitives deux ans plus tard à l’Université de Toulouse.

Depuis 1989, date de son recrutement comme chercheur à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), le Pr Démonet mène une double carrière de neurologue et de chercheur.

Au sein du Service de neurologie, Jean-François Démonet met à disposition, en tant que Médecin Chef, son savoir-faire et ses compétences pour diriger le Centre Leenaards de la mémoire du CHUV, élément-clé du «programme Alzheimer» du Canton de Vaud. Ce Centre joue un rôle de coordination multi-disciplinaire au niveau cantonal et de référence au niveau national pour les pathologies cognitives de l’âge avancé.


Spécialité clinique

  • Prise en charge des troubles de la mémoire et autres fonctions intellectuelles


Axes de recherche


Son domaine d'expertise concerne l’imagerie des fonctions cognitives chez l’homme et plus particulièrement à la perception sensorielle, aux fonctions du langage (comprendre, parler, lire, écrire) et aux troubles de la mémoire. Le Pr Demonet a développé des approches pionnières pour caractériser les «substrats cérébraux» de ces fonctions et des handicaps cognitifs observés en utilisant l’imagerie cérébrale fonctionnelle et morphologique (IRM et PET notamment).


Les pathologies concernées sont extrêmement diverses : accident vasculaire cérébral, pathologies dégénératives (Alzheimer, Huntington, Parkinson, etc.) ou pathologie développementale (dyslexie).