CHUV
Les activités du CHUV
   FR   -EN
MENU
Département
des neurosciences cliniques
Accueil > Le département en bref > Les neurosciences lémaniques > Programmes lémaniques de recherche sur le cerveau

En savoir plus


Programme national de recherche Synapsy

Les programmes lémaniques de recherche sur le cerveau

Les programmes nationaux de recherche (PNR) sont définis par le gouvernement suisse. Ils ont pour objectif d’encourager la recherche dans des domaines jugés d’importance nationale et sont essentiellement financés par des subventions fédérales: ils sont dotés de 5 à 20 millions de francs suisses chacun pour une durée de quatre à cinq ans.

Les PNR sont orientés vers la résolution de problèmes. Dans cette optique, leur approche est transdisciplinaire et interdisciplinaire: ils coordonnent des projets individuels et des groupes de recherche qui travaillent sur la même thématique.   

Le Pôle de recherche national Synapsy

Huit nouveaux pôles de recherche nationaux ont été lancés à travers le pays pour la période 2010-2013. L'un d'entre eux - intitulé PRN "Bases synaptiques des maladies mentales" – concerne l'arc lémanique: ses hautes écoles, l'EPFL, les universités de Genève et de Lausanne, ainsi que les deux hôpitaux universitaires de la région, le CHUV à Lausanne, et les HUG à Genève.

Aujourd’hui, on connait mal les mécanismes responsables des troubles psychiques tels que la dépression ou la schizophrénie. Un des objectifs principaux du projet est d'étudier les bases cellulaires et moléculaires qui participent au déclenchement des maladies mentales. Les résultats devraient permettre de mieux comprendre ces maladies et d’améliorer leur diagnostic et leur traitement à l’avenir.


Le PRN Synapsy assure la collaboration des chercheurs en neurosciences et psychiatrie de toute la région lémanique par le biais de projets communs qui s'appuient sur des plateformes technologiques de haut niveau dans les domaines de l'imagerie cérébrale, de la génétique et de l'étude du comportement. Il réunit plus de 100 chercheurs et cliniciens. Plus de 30 projets seront réalisés jusqu’en 2014 avec un budget total d’environ 43 millions de francs suisses. Les professeurs Pierre Magistretti pour Lausanne, et Dominique Muller pour Genève, en assurent la coordination.    

Le Pôle de recherche national en sciences affectives

Le rôle des émotions dans notre vie suscite un intérêt croissant dans les milieux scientifiques mais aussi auprès des acteurs économiques et politiques. De nombreuses disciplines étudient aujourd'hui les affects et les émotions qui influencent nos comportements et nos prises de décision.

Les questions traitées par les chercheurs du PRN sciences affectives sont les suivantes:

  • Comment sont déclenchées nos émotions?

  • Comment contrôlons-nous nos émotions?

  • Comment les émotions influencent-elles les relations interpersonnelles et les interactions sociales?

Le PRN sciences affectives est le premier centre de recherche au monde dédié à l'étude interdisciplinaire des émotions et de leurs effets sur le comportement humain et la société. Il est constitué d'un réseau de dix groupes de recherche, regroupant une centaine de chercheurs de quatre universités suisses (Berne, Neuchâtel, Genève, Zurich).

C'est le Centre interfacultaire en sciences affectives (CISA) de l'Université de Genève, dirigé par le psychologue Klaus Scherer, qui est l'institution d'accueil de ce PRN.