CHUV
Les activités du CHUV
   FR   -EN
MENU
Département
des neurosciences cliniques
Accueil > Recherche > Centre de recherche en neurosciences > Laboratoire de recherche en neurorééducation aigüe avec surveillance intensive

Laboratoire de recherche en Neurorééducation aigüe avec surveillance intensive (LNRA)

Dre Karin Diserens


Le Laboratoire de recherche en neurorééducation aiguë avec surveillance intensive, le LNRA, a été créé le 1er novembre 2011. Il est dirigé par la Dre Karin Diserens (PD-MER I) en collaboration avec le Dr Jean-Michel Pignat et Loric Berney (MAS).

Unité de neurorééducation aiguë

La verticalisation par le robot Erigo® permet de promouvoir le réveil (ou éveil) des patients encore en phase de coma et d’évaluer son effet sur la conscience par la stimulation neurosensorielle.

Ces dernières années, les progrès en matière d’approche clinique ont permis de démontrer que la neuro-rééducation  dès les soins intensifs améliore la récupération des patients et diminue les complications et les coûts. La neuroimagerie et la neurophysiologie ont confirmé cette tendance.

La création d’une unité de NRA avec des lits de Soins Intermédiaires et une équipe mobile qui intervient aux Soins Intensifs a permis d’affiner la méthodologie des traitements et des évaluations cliniques et paracliniques.


Le LRNRA s’est fixé six objectifs de recherche:

  • Améliorer l’évaluation des différents états de conscience, la prédictibilité de leur récupérationt et leur approche thérapeutique avec pour objectif  de diminuer les erreurs de faux diagnostics des différents états d’éveil, la confusion de patients non-répondant et de leur donner un moyen de communiquer grâce à une interface de communication directe entre le cerveau et un dispositif externe (Brain Computer Interface).

  • Démontrer par la mobilisation précoce assistée par la neuro-technologie que les risques de l’alitement prolongé sur le système neurovégétatif et la spasticité diminue la récupération des patients et augmente les complications.

  • Evaluer l’effet de l’entraînement d’un membre paralysé après une lésion cérébrale unilatérale par la réalité virtuelle sur l’activité cérébrale enregistré par EEG simultanément.

  • Evaluer l’impact de l’approche neurosensorielle sur la rééducation du patient et sa durée d’hospitalisation. L’objectif est de développer de nouvelles approches de neurorééducation aiguë, en tant qu’unité interdisciplinaire pilote en Suisse

  • Démontrer les bénéfices de l’ « outdoor therapy »

  • Amélioration de la prise en charge clinique des troubles de la déglutition par une évaluation quantitative et la mise en place d'électrostimulation

L'expertise d'une équipe de pointe

L’Unité de neurorééducation aiguë (NRA) avec son laboratoire (LNRA) est la première unité de ce type en Suisse et l'une des premières européennes qui offre une équipe interdisciplinaire complète (ergothérapeute, physiothérapeute, neuropsychologue, logopédiste et infirmière spécialisée).

Collaboration


La recherche se fait en étroite collaboration avec l’EPFL, le Coma Science Group de Liège, et les centres post-aigus nationaux et internationaux.