CHUV
Les activités du CHUV
   FR   -EN
MENU
Département
des neurosciences cliniques
Accueil > Recherche > Centre de recherche en neurosciences > Laboratoire de biologie et génétique des tumeurs cérébrales  

Laboratoire de biologie et génétique des tumeurs cérébrales

Pr Monika Hegi


Le Laboratoire de Biologie et Génétique des Tumeurs cérébrales (LBGT), dirigé par la Pr Monika Hegi, étudie le développement des gliomes humains et effectue de la recherche translationnelle en neuro- oncologie .

Le glioblastome est la forme la plus courante et la plus maligne des tumeurs cérébrales primaires. Pour améliorer le pronostique de cette maladie dévastatrice, avec une survie médiane de 15 mois seulement, nous avons besoin d'identifier quels sont les facteurs qui permettent de prévoir la meilleur réponse au traitement et de découvrir de nouvelles cibles pour de futures thérapies.

Par contraste, les gliomes de bas grade, survenant chez des patients plus jeunes, ont une signature moléculaire différente et une évolution clinique beaucoup plus lente. Dans ce cas-ci, le défi est de trouver des traitements efficaces sur le long terme sans toxicité, afin de ne pas compromettre la fonction cognitive et la qualité de vie.

Notre laboratoire étudie les mécanismes moléculaires responsables du déclenchement et de la progression des gliomes dans le but de développer des stratégies de traitement adaptées aux caractéristiques moléculaire des tumeurs. Pour relever ces défis les membres du groupe et les collaborateurs apportent leur expertise dans divers domaines, y compris la biologie des tumeurs, la neurochirurgie, la biostatistique, la bioinformatique et l'imagerie.


Notre recherche comprend:

  • Analyse moléculaire des biopsies de tumeurs provenant de patients atteints de gliomes.

  • Analyses bioinformatiques des bases de données moléculaires et clinique afin d’identifier des gènes clés de cancer

  • Etudes in vitro de gènes candidats et des voies moléculaires à l'aide de lignées cellulaires dérivées de patient atteints de glioblastome.

  • Etudes  in vivo de modèles de tumeurs du cerveau de souris.

  • Etudes de modifications épigénétiques (empreinte sur le génome) dans les gliomes.

Ces projets sont réalisés en partenariat avec des groupe de patients cobaye faisant partie de l'Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) , mais aussi  en collaboration avec nos partenaires cliniques à Lausanne . Notre stratégie de recherche et nos collaborations ont donnés naissance au premier facteur prédictif mis en oeuvre en neuro -oncologie : le statut de méthylation MGMT qui permet de prédire l’efficacité du traitement d’alkylation chez les patients atteints de glioblastome .

Notre objectif est de faire une différence pour les patients atteints de tumeurs cérébrales dans un avenir proche.