CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Département
d'oncologie
Home > Le département > Notre équipe > Dre Anita Wolfer

Education et Formation

PhD (biologie moléculaire et immunologie): 2002
MD: 1998


Institutions de formation &
Expériences précédentes


Université de Lausanne


Langues parlées


Français, Allemand, Anglais, Espagnol


Dre Anita Wolfer

MD, PhD


Cheffe de clinique

Service d'oncologie médicale
Département d'oncologie UNIL-CHUV

Responsable d'unité de recherche

Service de recherche en oncologie
Département d'oncologie UNIL-CHUV

Contacter par email
+41 21 314 09 84

Anita Wolfer

Spécialisations

  • Oncologie gynécologique

  • Sénologie


Domaines d'intérêt académique et/ou clinique


Cancers gynécologiques, particulièrement cancer de l'ovaire; cancer du sein, rôle de l'oncogène MYC dans la progression et la métastatisation du cancer du sein et de l'ovaire
 

Activités de groupe de recherche
 

Les mécanismes de progression et de métastatisation du cancer du sein sont étudiés en utilisant principalement des outils de génomique dans le but de développer de nouvelles approches thérapeutiques. Le rôle de MYC dans le développement des métastases est analysé dans un modèle de xénogreffe humain.

Études cliniques sélectionnées en cours

  • Chimiothérapie plus radiothérapie chimio-sensibilisatrice pour le cancer de l'ovaire récidivant, en cours de développement


Publications scientifiques sélectionnées

  1. Asymmetric cancer cell division regulated by AKT.  I. Dey-Guha*, A. Wolfer*, A. C. Yeh, J. G. Albeck, R. Darp, E. Leon, J. Wulfkuhle, E.F.Petricoin, B. S. Wittner, S. Ramaswamy. . Proc. Natl. Acad. Sci. U. S. A. 2011 108:12845-50. (*equal contribution)

  2. MYC regulation of a “poor-prognosis” metastatic human cancer cell state.  A. Wolfer*, B. S. Wittner*, D. Irimia, R. J. Flavin, M. Lupien, R. N. Gunawardane, C. A. Meyer, E. S. Lightcap, P. Tamayo, J. P. Mesirov, X. S. Liu, T. Shioda, M. Toner, M. Loda, M. Brown, J. S. Brugge, S. Ramaswamy.  Proc. Natl. Acad. Sci. U. S. A. 2010 107:3698-703. (*equal contribution)

  3. Notch1 functions as a tumor suppressor in mouse skin.  M. Nicolas, A. Wolfer, K. Raj, J.A. Kummer, P. Mill, M. van Noort, C. C. Hui, H. Clevers, G. P. Dotto, F. Radtke.  Nat. Genet.2003 33:416-21.

  4. Inactivation of Notch1 impairs VDJbeta rearrangement and allows pre-TCR-independent survival of early alpha beta lineage thymocytes.  A. Wolfer*, A. Wilson*, M. Nemir, H. R. MacDonald and F. Radtke.  Immunity 2002 16:869-79. (*equal contribution)

  5. Inactivation of Notch1 in immature thymocytes does not perturb CD4 or CD8 T cell development.  A. Wolfer, T. Bakker, A. Wilson, M. Nicolas, V. Ioannidis, D. R. Litman, C. B. Wilson, P. P. Lee, C. B. Wilson, W. Held, H. R. MacDonald and F. Radtke.  Nat. Immunol. 2001 2:235-41.


Accéder à toutes les publications de la Dre Wolfer sur PubMed...