CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Département
d'oncologie
Home > Patients et familles > La maladie et ses traitements > Traitements > Chimiothérapie

AU CHUV

Les chimiothérapies sont administrées dans le Service d’oncologie médicale.

  • Les traitements ambulatoires ont lieu au Bâtiment principal du CHUV, étage 06.
     

  • L’Unité d’hospitalisation est située à l’étage du 12 du Bâtiment principal.


Brochures de la Ligue suisse contre le cancer

CHIMIOTHÉRAPIE


La chimiothérapie est un traitement médicamenteux qui agit contre les cellules cancéreuses. Elle vise plusieurs buts selon le type de cancer et ses caractéristiques: empêcher la prolifération des cellules cancéreuses, prévenir une récidive, optimiser l’action d’un autre traitement en diminuant la taille de la tumeur, par exemple.


Il s’agit d’un traitement systémique: quel que soit son mode d’administration, il pénètre dans la circulation sanguine pour atteindre les autres parties du corps et détruire les cellules cancéreuses là où elles se trouvent, c’est-à-dire aussi à distance de la tumeur.

Chimiothérapie

La plupart du temps, la chimiothérapie est administrée par perfusion (goutte à goutte), mais aussi par injection ou sous forme de comprimés.
 

Selon les doses et les types de médicaments, le traitement est administré en ambulatoire (le plus fréquent), lors d’un séjour hospitalier ou à domicile.


LES DIFFÉRENTES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES

La chimiothérapie peut être pratiquée seule, comme traitement exclusif, ou être combinée à d’autres méthodes de traitements. Dans cette situation, les stratégies les plus courantes sont:

  • en association avec un autre traitement médicamenteux (hormonothérapie ou thérapie moléculaire ciblée) dans le but de stopper et détruire les cellules cancéreuses;

  • avant une chirurgie, dans le but de diminuer la taille de la tumeur et permettre une opération des plus limitées et conservatrices possible;

  • après ou entre deux traitements locaux (chirurgie, radiothérapie), dans le but de prévenir une récidive en neutralisant des cellules anormales qui auraient migré;

  • à différentes étapes du traitement par autogreffe lors de cancers des cellules du sang (myélomes, certaines leucémies, maladie de Hodgkin, certains lymphomes) ou lors du traitement de certaines tumeurs dites «germinales» chez l’enfant. On parle de chimiothérapie intensive, ou chimiothérapie d’intensification ou encore chimiothérapie à haute dose.

Le choix des stratégies thérapeutiques proposées est fait sur la base d’une concertation médicale interdisciplinaire.