CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Département
d'oncologie
Home > Patients et familles > Votre prise en charge > Propositions thérapeutiques
Types de cancer

Traitements

Immunothérapie

Les propositions thérapeutiques


Un programme de traitement personnalisé

Tous les traitements ne sont pas proposés dans chaque situation. Leur choix prend en compte la localisation et des caractéristiques du cancer, l’état de santé général de la personne, ses antécédents médicaux et chirurgicaux.

La proposition de traitement faite à chaque patient-e constitue une stratégie thérapeutique. Il en résulte un programme de traitement personnalisé qui définit:

  • le traitement envisagé, seul ou en association avec d’autres;

  • la chronologie des différents traitements s’il y en a plusieurs;

  • les médicaments utilisés et leur fréquence.

La durée des traitements et les intervalles entre chacun sont variables selon le cancer, les combinaisons de traitement et la tolérance de l'organisme. Le nombre de traitements prescrits ne doit pas être interprété comme un indicateur de la gravité de la maladie.

Parfois, on propose à la patiente ou au patient d’être inclu-e dans une étude clinique. Elle ou il est libre d'accepter ou non d’y participer. En cas de refus, les autres propositions sont discutées.


Comment se fait le choix des traitements?

Lorsque le médecin discute avec le/la patient-e des propositions thérapeutiques, il présente le fruit de la réflexion d’un ensemble de professionnels spécialistes. Cette réflexion a lieu lors d’une concertation médicale interdisciplinaire, appelée aussi colloque interdisciplinaire ou consilium. Celle-ci a l’avantage de réunir les meilleurs spécialistes des disciplines concernées: chirurgien, oncologue, radio-oncologue, radiologue, pathologiste, notamment.

Les séances sont organisées de manière régulière selon un calendrier précis. Elles permettent de réfléchir à ce qu’il y a de mieux à faire pour chaque situation présentée. La discussion se base sur:

  • l’examen clinique du patient;

  • les examens d’imagerie;

  • l’analyse des liquides biologiques;

  • l’analyse des tissus (résultat histopathologique);

  • le rapport opératoire si le patient a été opéré;

  • les recommandations internationales basées sur de nombreuses études cliniques.

Ces éléments sont essentiels pour définir les traitements les plus adaptés à chaque situation.


L'information de la personne soignée

Après la concertation médicale interdisciplinaire, la stratégie thérapeutique est présentée à la patiente ou au patient et la décision d’y adhérer lui revient.

Chaque proposition thérapeutique doit répondre à des exigences légales et éthiques en accord avec des règles de bonnes pratiques. Celles-ci définissent notamment que tout-e patient-e a le droit:

  • d’avoir accès aux informations nécessaires pour comprendre les traitements proposés;

  • de poser les questions qui lui sont utiles pour comprendre et faire des choix;

  • de prendre le temps de réfléchir aux propositions qui lui sont faites;

  • d’accepter ou refuser le(s) traitement(s) proposé(s) après avoir reçu les informations nécessaires.

Pour garantir qu’elle a bénéficié de ses droits et d’un temps de discussion suffisant avec son médecin et qu'elle donne son accord pour le traitement, la personne soignée est invitée à signer formellement un document. Il s’agit du consentement libre et éclairé.