Présentation et contact Prestations médicales Enseignement et formation Research projects and facilities
Plan d'accèsPlan du siteImprimer  www.chuv.ch
Notre mission
Nos domaines de compétences
Comment nous contacter
Où nous trouver
Les collaborateurs de la division
Nos relations
Relations medias

pcl.info@chuv.ch


Quels sont les rôles d'une Division de pharmacologie clinique ?

Cultiver, développer et diffuser les connaissances, les compétences et l'esprit de la pharmacologie et de la toxicologie cliniques à partir de notre cadre hospitalo-universitaire, qui implique une triple vocation de service public, d'enseignement et de recherche.

Qu'est-ce que la pharmacologie clinique ?

C'est la discipline clinique qui étudie les éléments requis pour une utilisation des médicaments dans le traitement des affections médicales qui soit efficace, rationnelle, ajustée au patient, sûre, adéquatement monitorée et économique.

Et la toxicologie clinique ?

L'étude des éléments nécessaires à la prévention, au diagnostic et au traitement des effets indésirables des substances chimiques sur la santé.

Quels sont nos rapports avec les patients ?Prescrire un médicament : 
un acte thérapeutique 
pas toujours simple...

Le pharmacologue clinique est un spécialiste de second recours. En principe, il ne propose pas ses services directement aux patients et n'assume pas l'acte de prescrire, mais il est consulté par les médecins de premier recours ou les pharmaciens pour des problèmes relevant de l'utilisation des médicaments : effets indésirables, sécurité d'emploi, intoxications, exposition pendant la grossesse ou l'allaitement, adaptation des posologies en présence d'insuffisances d'organes, interactions médicamenteuses, stratégies de choix et de surveillance des traitements, expertises etc. Son avis est également requis par diverses instances appelées à prendre des décisions d'ensemble ayant trait aux médicaments : directions hospitalières, autorités sanitaires, commissions de travail.

Faudrait-il confier la prescription de médicaments aux pharmacologues cliniques ?

Les pharmacologues cliniques n'ont pas pour vocation de se substituer aux prescripteurs des diverses disciplines de la Médecine. Faisons une analogie avec l'aviation : s'il est vrai qu'un ingénieur aéronautique connaît mieux l'aérodynamie théorique, il n'en demeure pas moins préférable que ce soit un pilote qui conduise l'avion, car il maîtrise la pratique du vol, la géographie, la météorologie etc. De même, la prescription d'un traitement médicamenteux est du ressort du médecin de premier recours ou du spécialiste concerné par la maladie à soigner. Ce sont eux qui ont la meilleure expérience du diagnostic et du suivi des patients, et connaissent tant la physiopathologie du trouble à traiter que les autres approches thérapeutiques disponibles. Il est cependant évident que tous les médecins ont besoin de solides éléments de base en pharmaco-toxicologie clinique, et donc de spécialistes à même de dispenser une formation pré- et postgraduée ou de proposer un avis d'expert face à des cas complexes.

Quelle est notre place au sein des disciplines biomédicales ?

La pharmaco-toxicologie clinique est une spécialité médicale à part entière, reconnue par la FMH et les instances sanitaires de la plupart des pays. La première division suisse de pharmacologie clinique a été créée à Lausanne en 1964, en même temps que d'autres divisions spécialisées en médecine interne. A l'instar de l'infectiologie ou de la radiologie, il s'agit d'une discipline transversale; c'est-à-dire qu'elle ne se focalise pas sur un organe ou un système, mais qu'elle apporte un point de vue et des outils spécifiques utilisables dans de nombreux domaines de la médecine, que ce soit en pratique clinique ou en recherche biomédicale.

La pharmaco-toxicologie clinique fait aussi partie intégrante de la formation en pharmacie. Certains pharmaciens se spécialisent dans cette discipline durant leur formation post-graduée. Leur compétence est reconnue par l'octroi d'un diplôme de spécialiste délivré par la Société suisse de pharmacologie et toxicologie cliniques. Les pharmaciens se destinant à la pharmacie hospitalière et clinique reçoivent également des éléments de formation en pharmaco-toxicologie clinique.

Depuis quelques années, la FMH reconnaît une spécialisation médicale apparentée, la Médecine pharmaceutique. Cette discipline concerne spécifiquement les médecins engagés dans l'industrie pharmaceutique, le développement et la commercialisation des médicaments. Si cette spécialité diffère de la pharmaco-toxicologie clinique par ses objectifs, une partie des contenus de formation se recoupent, justifiant des collaborations dans les domaines correspondants.

Quelle est la recherche propre à notre discipline ?

La pharmaco-toxicologie clinique s'efforce de décrire, expliquer et prédire les effets des médicaments chez l'homme. Les niveaux d'étude s'étendent du domaine moléculaire aux populations de patients en passant par la biologie, la physiologie, la génétique ou l'épidémiologie. Le pharmacologue clinique a pour vocation de jeter des ponts entre la recherche fondamentale et la thérapeutique médicale. Alors que des chercheurs se spécialisent dans certaines classe de médicaments, d'autres se focalisent de préférence sur des mécanismes d'action ou des paradigmes méthodologiques. Nos domaines de recherche sont ainsi très nombreux, chacun concourant à approfondir les connaissances nécessaires à une utilisation optimale des médicaments en médecine humaine.


Dernière modification le 14.07.2014 - Impressum - Informations juridiques