CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service
de rhumatologie
Accueil > Patients et famille > Examens et traitements > Composition corporelle

Composition corporelle


Qu’est-ce que c’est?

La mesure de la composition corporelle par densitométrie osseuse permet une analyse précise de la masse grasse et de la masse maigre. C’est une technique particulièrement attractive en raison de la précision des données qu’elle fournit, de son caractère non invasif, de son faible coût et de l’irradiation très faible en comparaison à d’autres techniques (scanner ou IRM).


Mode d'action - technique

L’indice de masse corporelle (IMC) est un moyen rapide d’évaluer l’excès pondéral, mais il est imprécis quant au risque métabolique et cardiovasculaire puisque son calcul tient compte du poids dans son ensemble et non de la masse grasse uniquement. Des patients avec un IMC dans la norme peuvent en effet présenter un risque métabolique important, alors que des patients avec une obésité selon l’IMC peuvent avoir un risque métabolique faible. L’indice de masse grasse obtenu par la mesure de la composition corporelle permet de corriger cette évaluation.


De plus, le contenu en masse grasse viscéral mesuré lors de l’examen de composition corporelle est significativement associé au risque cardiovasculaire.


Cette mesure est particulièrement utile dans le suivi des patients, notamment pour évaluer l’impact d’une augmentation ou d’une réduction de poids.


Enfin, on peut aussi mesurer par la composition corporelle l’indice de masse maigre, qui, s’il est diminué, doit faire évoquer une faiblesse musculaire globale appelée sarcopénie, qui est associée aux risques de chute et d’ostéoporose.

Exemple composition corporelle

Composition corporelle


Patient de 19 ans: IMC 25,5 kg/m2 correspondant à une surcharge pondérale selon l’OMS. Son indice de masse grasse est de 9,26 kg/m2 correspondant à une obésité de classe I. L’IMC dans ce cas n’est pas unbon reflet de l’excès de masse grasse.
Patiente I (gauche) : 50 ans. IMC 40,7 kg/m2. Indice de masse grasse 21,38 kg/m2 correspondant à une obésité de classe III. Contenu en tissu adipeux viscéral 989 g.
Patiente II (droite) : 40 ans. IMC 41,1 kg/m2. Indice de masse grasse 21,39 kg/m2 correspondant à une obésité de classe III. Contenu en tissu adipeux viscéral 2291 g.

Ces deux patientes ont un IMC comparable et un indice de masse grasse identique. La patiente I a cependant un contenu en tissu adipeux viscéral nettement plus faible que la patiente II. Le risque cardiovasculaire est beaucoup plus important chez la patiente II.

Indication – Utilisation

La mesure de la composition corporelle est indiquée lorsqu’une réduction de poids est envisagée (chirurgie bariatrique), pour aider à l’évaluation du risque métabolique et cardiovasculaire en analysant le résultat de la masse grasse péri-viscéral et pour évaluer le degré de sarcopénie en analysant le résultat de la masse maigre.


Contre- indications – Effets secondaires

Il n’y a pas de contre indication ni d’effet secondaire en rapport avec cet examen.