CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Service de médecine
intensive adulte
Accueil > Patients et familles > Dialoguer avec les médecins

Contacts

Secrétariat de Desk Unités 1-2
Tél. +41 79 556 1052
Fax: +41 21 314 1634

Secrétariat de Desk Unités 3-4-5
Tél.: +41 79 556 7914
Fax: +41 21 314 2904


Nos collaborateurs

Informations pratiques

Dialoguer avec les médecins


Informations générales


Dialoguer avec les médecins

Le médecin informe le ou la patient-e, ses représentants et ses proches des investigations prévues au cours du séjour, de leur bien-fondé et de leur déroulement, des résultats obtenus, ainsi que des traitements nécessaires.

Sauf situations particulières, ces informations sont délivrées entre 14h et 17h sur rendez-vous. Les risques et bénéfices des examens et des traitements prodigués sont en règle générale également discutés.


Les différentes procédures sont la plupart du temps effectuées sous anesthésie locale ou générale afin d’éviter toute douleur ou anxiété.


Représentant thérapeutique

Le ou la patient-e peut désigner un représentant thérapeutique, c’est-à-dire une personne qui le remplace dans la prise de décision, dans le cas où lui-même est incapable de le faire.

Si vous avez un représentant thérapeutique, il est important de le faire savoir à vos proches et à votre médecin traitant.

Information aux proches

Sauf opposition explicite de la part du ou de la patient-e ou de son représentant thérapeutique, la famille ou les proches sont informés des différentes procédures envisagées, des résultats obtenus, du diagnostic et du pronostic. Dans les situations d’urgence, les décisions sont prises dans l’intérêt du ou de la patient-e, sans avoir le temps dans certains cas d’informer les proches ou le représentant du patient.



Secret professionnel

Couvertes par le secret médical, les informations concernant le malade sont partagées, si nécessaire, avec les personnes qui interviennent dans sa prise en charge. Le personnel de l’Institution est à la fois soumis au secret médical et au secret de fonction.

Sauf opposition expresse de la part du ou de la patient-e, les données objectives du dossier médical pourront être utilisées, de manière anonyme, à des buts de recherche et d’information médicales.