CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre d'investigation
et de recherche sur le sommeil
Accueil > Patients et familles > Consultation > Les examens du sommeil
Troubles du sommeil

Les examens du sommeil

Le Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) effectue plusieurs examens pour traiter les différents troubles liés au sommeil.


Polygraphie respiratoire


Cet examen est effectué en cas de forte suspicion du syndrome d’apnées du sommeil.

Le Centre du sommeil vous reçoit sur rendez-vous en fin d’après-midi pour vous équiper de différents capteurs: bandes élastiques autour du thorax et du ventre, petit tuyau devant le nez, et capteur au bout du doigt, tous reliés à un petit enregistreur. Une fois équipé-e, vous pouvez rentrer dormir à domicile et nous ramener l’enregistreur le lendemain matin. Il est souhaitable de porter un t-shirt confortable (avec lequel vous dormirez) lorsque vous venez vous faire équiper au Centre du sommeil.


Polysomnographie


Cet examen complet du sommeil est effectué en cas de suspicion d’apnées du sommeil, de mouvements périodiques des jambes, de comportements anormaux pendant la nuit ou pour investiguer la cause d’une somnolence diurne (narcolepsie par exemple).

Pour cet examen, vous avez rendez-vous en début de soirée (à 20h) et un-e collaborateur-trice vous équipe de différents capteurs permettant d’enregistrer la structure de votre sommeil de même que votre respiration, vos mouvements et votre activité cardiaque. Vous dormez au Centre du sommeil sous la surveillance permanente d’un-e infirmier-ère ou d’un-e technicien-ne spécialisé-e. Vous êtes habituellement libéré-e le lendemain matin entre 6h30 et 7h30. Un petit déjeuner est servi, et une douche et des serviettes de bain sont à votre disposition.


Test de latence au sommeil (MSLT)


Cet examen permet de quantifier objectivement la tendance à l’endormissement pendant la journée. Il est particulièrement utile pour le diagnostic de la narcolepsie.

Ce test est effectué pendant la journée après une nuit de polysomnographie (voir ci-dessus). Tout en étant équipé d’électrodes sur la tête permettant d’enregistrer le sommeil, on vous propose d’effectuer cinq siestes réparties entre le matin et l’après-midi dans une des six chambres du centre du sommeil.


Test de maintien de l'éveil


Le test de maintien de l'éveil permet d'évaluer l'efficacité du traitement d'une maladie du sommeil et aussi d'évaluer la capacité à conduire. Il est effectué pour mesurer la capacité de résistance au sommeil pendant la journée dans une situation monotone.

Tout en étant équipé d’électrodes sur la tête permettant d’enregistrer le sommeil, on vous demande de rester éveillé-e pendant quatre périodes de 40 minutes, assis-e dans un fauteuil dans une salle sombre. Ces quatre tests sont répartis entre le matin et l’après-midi.


Actigraphie

L'actigraphie est utilisée pour les troubles de l'horloge interne et dans certains cas d'insomnie.

Ce test permet d’évaluer les périodes d’éveil et de sommeil sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Il s’agit d’un petit capteur placé sur le poignet (comme une montre) qui enregistre en permanence les mouvements du bras (lorsque l’on est endormi, les mouvements diminuent). Il faut éviter de plonger ce capteur dans l’eau. Il faut donc l’enlever pour la piscine, le bain ou la douche.