CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre d'investigation
et de recherche sur le sommeil
Accueil > Patients et familles > Les troubles du sommeil > Les parasomnies

Dans les médias

"Le somnambulisme"
(RSR - "On en parle")


Examens du sommeil

Les parasomnies


L’immobilité corporelle est une des caractéristiques comportementales du sommeil. On regroupe sous le nom de parasomnies un groupe d’affections qui se caractérisent par des comportements anormaux et des expériences indésirables se produisant à l’endormissement ou pendant le sommeil. Certaines de ces parasomnies sont très fréquentes, en particulier pendant l’enfance: elles sont donc considérées comme des phénomènes quasi normaux. Mais elles peuvent parfois être sources de stress et de préoccupation, causer des blessures ou perturber la qualité du sommeil.

On classifie les parasomnies selon la phase de sommeil pendant laquelle elles surviennent:

  • Les parasomnies du sommeil lent profond comprennent les éveils confusionnels, les terreurs nocturnes et le somnambulisme.

  • Les parasomnies associées au sommeil paradoxal incluent les cauchemars, les paralysies du sommeil et le trouble du comportement en sommeil paradoxal.

  • Parmi les autres parasomnies figurent l’énurésie (le fait d’uriner involontairement), la cathathrénie (gémissements expiratoires), les hallucinations hypnagogiques (à l’endormissement) ou hypnapompiques (au réveil) et les troubles alimentaires liés au sommeil.

Traitement

Chacune de ces parasomnies a des mécanismes propres et une prise en charge spécifique.