CHUV
Les activités du CHUV
Centre de transplantation
d'organes
  • Qui peut être donneur? Nathalie Pilon, coordinatrice de transplantation au CTO, répond à la question "Qui peut être donneur d'organes?".
    EN SAVOIR PLUS...
  • Si j'ai une carte de donneur, va-t-on écourter mes soins? Karine St-Pierre, infirmère coordinatrice au CTO, répond à la question "Si j'ai une carte de donneur, va-t-on écourter mes soins pour prendre mes organes plus rapidement?"
    EN SAVOIR PLUS...
  • Comment faire savoir si je suis pour ou contre le don d'organes? Delphine Carré, infirmière coordinatrice au SMIA, répond à la question "Comment faire savoir si je suis pour ou contre le don d'organes?".
    EN SAVOIR PLUS...
  • Pour le don d'organe, comment puis-je m'assurer que mon proche est réellement décédé? Le Dr Philippe Eckert, médecin associé SIA, répond à la question "Pour le don d'organe, comment puis-je m'assurer que mon proche est réellement décédé?"
    EN SAVOIR PLUS...
1 2 3 4
Css Javascript Image Gallery

 

 
Comment  puis-je devenir donneur d'organes ?  
Faire un don

historique transplantation

Contacts

Consultation ambulatoire

Tél. +41 21 314 1173

Secteur hospitalier

Tél. +41 21 314 2250





BIENVENUE

Le Centre de transplantation d'organes (CTO) du CHUV offre un traitement aux patients souffrant d'insuffisance terminale de leurs organes vitaux: reins, coeur, poumons et foie. Grâce à une transplantation, les patients peuvent bénéficier d'une vie souvent normale durant de nombreuses années.

Actualités rss actualités

La troisième édition du congrès international Top10 in cardiology aura lieu au Musée Olympique de Lausanne le 2 octobre 2015. Cette journée scientifique accueillera à nouveau les scientifiques les plus en vue dans leur domaine de cardiologie.
Le domaine du don d'organes en Suisse : potentiel d'amélioration identifié
Une formation courte d'un jour destinée aux médecins somaticiens, dans laquelle seront abordées les questions liées aux enjeux psychologiques, relationnels et communicationnels qui émergent lorsque le clinicien et le patient sont confrontés à la mort
Le 18 décembre dernier, les enseignant-e-s du Département de médecine étaient à l'honneur : 4 lauréat-e-s sur 10 et 10 nominé-e-s sur 18 faisaient partie du Département !
Le Dr Philippe Eckert répond à la question "pour le don d'organe, comment puis-je m'assurer que mon proche est réellement décédé?"