CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre de transplantation
d'organes
Accueil > Patients et familles > Coeur > Avant l'opération

Le Centre de transplantation d’organes se situe au niveau 7

du Bâtiment hospitalier du CHUV.

Consultation ambulatoire

Tél. +41 21 314 1173

Secteur hospitalier

Tél. +41 21 314 2250



La coordination de transplantation

Swisstransplant

Avant l'opération


Le bilan

En vue d’une transplantation cardiaque, un bilan est d’abord organisé par les infirmières coordinatrices de transplantation, en collaboration avec les services de cardiologie et de chirurgie cardio-vasculaire du CHUV. Cette étape permet de s’assurer que le ou la patient-e ne présente pas de contre-indication temporaire ou définitive à la transplantation.
 

Le ou la patient-e est hospitalisé-e durant 5 jours environ au CHUV, du lundi matin au vendredi après-midi. S’il ou elle est suivi-e aux Hôpitaux universitaires de Genève, il ou elle peut effectuer son bilan dans cet établissement.
 

Le bilan standard comprend les examens suivants:

  • une prise de sang complète avec une analyse d’urines

  • une évaluation cardio-vasculaire avec un électrocardiogramme, un échocardiogramme et un cathétérisme cardiaque

  • un test évaluant les capacités pulmonaires, une radiographie du thorax, des sinus et un scanner du thorax

  • un bilan gastro-entérologique et rénal avec des examens endoscopiques, tels qu’une gastroscopie et une colonoscopie, un scanner de l’abdomen

  • un bilan artériel pour mesurer le calibre des vaisseaux

  • des consultations de nutrition, d’oto-rhino-laryngologie, de médecine dentaire, de dermatologie, de néphrologie, en maladies infectieuses avec examen du carnet de vaccination, d’anesthésie et de chirurgie.

  • une consultation avec un psychologue.

La période d’attente

Après ces examens, la situation du ou de la patient-e est discutée par l’équipe médicale. Il est alors décidé si celui-ci ou celle-ci peut être inscrit-e sur la liste d’attente nationale, gérée par Swisstransplant.
 

Le jour de son inscription, le ou la patient-e se rend au CHUV pour avoir un entretien avec l’infirmière coordinatrice et le responsable médical pour les transplantations cardiaques, et fournir certains documents administratifs. Ensuite débute la période d’attente jusqu’au jour de la greffe.
 

Pour permettre à certaines personnes malades de patienter jusqu’à la transplantation, il est possible d’avoir recours à un cœur artificiel («assistance ventriculaire»). Ce dispositif, qui soutient la circulation sanguine déficiente du ou de la patient-e, est généralement utilisé de quelques semaines à quelques mois.