CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre de transplantation
d'organes
Accueil > Patients et familles > Coeur > L'opération

Nos collaboratrices et collaborateurs

L'opération


Si un coeur compatible est disponible, le ou la patient-e sera opéré-e dans un délai de quelques heures.

 

Une circulation extra-corporelle est d'abord mise en place chez le ou la patient-e receveur-euse:
le sang désoxygéné arrivant au coeur par les veines caves supérieure et inférieure est détourné par des canules vers une machine coeur-poumon (tuyaux bleus cf. dessin) pour y être oxygéné. Le sang oxygéné est ensuite renvoyé dans l'aorte (tuyau rouge) afin d'être distribué dans tout l'organisme. Une pince hémostatique (en gris) bloque le passage du sang vers le coeur.

 

Le coeur malade est alors enlevé; seule une petite partie qui donne origine aux 4 veines pulmonaires (toit de l'oreillette gauche) est laissée en place.

Ablation du coeur malade chez le patient receveur

Ablation du coeur malade chez le patient receveur © CTO


En même temps, une deuxième équipe chirurgicale effectue l'explant de l'organe donné selon la même technique. Le greffon est conservé stérilement à 4°C jusqu'au moment de son implantation chez le ou la patient-e receveur-euse. Le délai de conservation au froid étant de quatre heures au maximum, cela impose une prise en charge minutée.

 

Le coeur sain est connecté aux structures anatomiques du ou de la patient-e receveur-euse à l'aide de plusieurs fils de suture. Il y a au total 5 sutures (dites anastomoses) à réaliser pour compléter la connexion (au niveau du toit de l'oreillette gauche, des veines caves supérieure et inférieure, de l'aorte et de l'artère pulmonaire).

 

Mise en place du coeur sain chez le patient receveur

Mise en place du coeur sain chez le patient receveur © CTO


Une fois le coeur sain implanté, la pince hémostatique est retirée, permettant la reprise de l'activité cardiaque. Le coeur sain a en général besoin de quelques minutes pour recommencer à fonctionner correctement. Ceci permet la progressive déconnexion de la machine coeur-poumon.

Coeur sain transplanté chez le patient receveur

Coeur sain transplanté chez le patient receveur © CTO

 

 

La procédure s'achève après environ trois à cinq heures.
 

Cicatrice thoracique

L'incision, pratiquée par le chirurgien, a la taille du sternum. Elle est refermée avec des fils qui seront enlevés après 10 à 12 jours.
 

A la longue, la cicatrice va s'estomper. On recommande d'éviter de l'exposer aux rayons du soleil pendant les 6 premiers mois.