CHUV
Les activités du CHUV
MENU
Centre des tumeurs thoraciques
Accueil > Patients et familles > Traitements > La chimiothérapie

Département d'oncologie

La chimiothérapie


La chimiothérapie peut être proposée comme traitement exclusif dans les situations où une chirurgie ou une radiothérapie ne seraient pas indiquées. Elle vise alors à empêcher la prolifération des cellules cancéreuses.

En l’absence de contre-indication, le traitement de chimiothérapie combine le plus souvent deux médicaments, dont un à base de sels de platine. Il est administré par perfusion intraveineuse de façon répétée pendant plusieurs semaines et à intervalles réguliers. Les médicaments utilisés, les doses administrées et le rythme du traitement varient d’une personne à l’autre en fonction des caractéristiques du cancer et de la tolérance au traitement. La prescription personnalisée est précisée par ce que l’on appelle un schéma de chimiothérapie. Généralement, le traitement dure plusieurs mois.


Quelles sont les répercussions possibles?

De manière générale, la liste des effets secondaires n'a qu'une valeur indicative. Chaque situation est particulière et chaque personne réagit aux traitements de manière différente.

La chimiothérapie agit principalement sur les cellules cancéreuses mais aussi, de par sa distribution dans l'ensemble du corps, transitoirement sur les cellules saines. Elle peut notamment avoir des répercussions sur la moelle osseuse (lieu de formation des cellules sanguines), le système neurologique, les cheveux et les poils.

Les effets secondaires d'une chimiothérapie, leur intensité et leur durée varient toutefois selon le type de médicament, son dosage et les réactions propres à la personne. Le médecin oncologue transmet les risques relatifs à la situation individuelle avant le début du traitement. L'apparition ou non d'effets secondaires n'est pas nécessairement un indice d'efficacité du traitement.