CHUV
Les activités du CHUV
EN-   FR   
MENU
Unité des voies aériennes
Accueil > Patients et familles > Glossaire > Laryngomalacie

Laryngomalacie


La laryngomalacie, ou larynx mou, est la cause congénitale la plus fréquente de respiration bruyante, ou stridor, associée à des difficultés d'alimentation chez les nouveau-nés.

Les tissus supraglottiques, situés au-dessus des cordes vocales, sont trop souples. L'épiglotte relevée (en forme de tube ou d'oméga) est typique de cette pathologie. Dans les cas graves, l’épiglotte est basculée en arrière jusqu’à toucher le pharynx, en obstruant totalement les voies aériennes. À chaque fois que le bébé crie, s'alimente ou panique, une pression négative est générée, qui entraîne les muqueuses souples vers les voies respiratoires. Cela se traduit par un son grave, flottant à l'inspiration, ou par un stridor.

Le nourrisson se sent mieux lorsqu'il est allongé sur le ventre. Le stridor augmente lorsqu'il est sur le dos, puisque les muqueuses en excès retombent alors dans les voies aériennes. Il peut y avoir, en association, un reflux gastro-oesophagien. Chez les patient-e-s plus âgé-e-s, les tissus laryngés mous peuvent être rencontrés en cas de pathologies neurologiques induisant la perte ou la réduction de la tonicité des tissus.


Diagnostic et traitement

Le diagnostic est réalisé en passant un petit endoscope flexible par le nez, afin de visualiser l'intégralité des voies aériennes supérieures et de repérer tout collapsus des tissus juste au-dessus des cordes vocales. L'examen est réalisé en salle d'endoscopie, le bébé étant placé en respiration spontanée et sans intubation (passage d'un tube endotrachéal dans la trachée).

Il est possible qu'en grandissant, l'enfant voie ses problèmes de tissus mous (malaciques) disparaître sans aucun traitement. Avec l'âge, ils peuvent se raffermir et il est possible que leur relâchement ne vienne plus obstruer les voies aériennes. Le stridor peut se résoudre doucement dans les 6 à 12 premiers mois de vie de l'enfant. Il est suggéré d'alimenter le bébé doucement, en lui laissant de fréquentes périodes de repos. Les principales indications d'une intervention chirurgicale sont:

  • Des difficultés d'alimentation et une mauvaise prise de poids du fait que le bébé est incapable de manger sans développer une obstruction des voies aériennes.

  • De graves problèmes d'oxygénation et des complications cardiaques.

  • Un stridor et une respiration extrêmement bruyante la nuit, sur de longues périodes.

Une chirurgie peut être nécessaire pour supprimer une partie des tissus relâchés, à l'aide du laser (supraglottoplastie). Le laser CO2 fonctionne comme un scalpel extrêmement précis et offre d'excellents résultats. L'épiglottoplexie endoscopique est nécessaire en cas de prolapsus de l'épiglotte fermant complètement les voies aériennes. Dans cette procédure, l'épiglotte est fixée par endoscopie à la base de la langue.

La chirurgie n'affecte pas la croissance normale et la voix de l'enfant. En fait, on constate une excellente amélioration de l'alimentation et la libération de l'obstruction des voies aériennes après ces interventions.

Illustration d'une chirurgie par laser CO2

Image d'une chirurgie par laser CO2

Chirurgie par laser CO2 pour supprimer une partie des tissus relâchés