CHUV
Les activités du CHUV
EN-   FR   
MENU
Unité des voies aériennes
Accueil > Patients et familles > Traitements > Quels sont les premiers traitements?

Maladies traitées

Glossaire

Quels sont les premiers traitements?


Avant même le traitement des voies aériennes, il est extrêmement important de poser le bon diagnostic, qui facilitera une chirurgie adaptée à chaque individu.

Au CHUV, nous disposons d'un Centre d'endoscopie de pointe, géré par des chirurgiens spécialisés, des anesthésistes et tout le personnel soignant nécessaire. Il dispose d'instruments endoscopiques qui permettent des interventions chirurgicales extrêmement précises.

Les procédures endoscopiques permettent d'établir le diagnostic pour le traitement de la sténose (rétrécissement) des voies aériennes et d'effectuer des interventions complémentaires après les opérations chirurgicales. Les images et les vidéos permettent d'étudier minutieusement la pathologie pour trouver la meilleure solution. Les images servent aussi de base de données pendant l'intervention chirurgicale et, par la suite, elles permettent de comparer les résultats obtenus. Les images sont également utilisées pour expliquer le problème au patient et à ses proches, qui peuvent ainsi comprendre et suivre le programme thérapeutique.

Endoscopy suite

 

Endoscopy suite


Vous avez déjà effectué une endoscopie. Devez-vous la répéter chez nous?

Les patients qui nous sont adressés ont souvent déjà effectué une endoscopie et d'autres examens dans leur pays d'origine. Il est important que nous consultions ces résultats, mais nous devons également pratiquer une endoscopie ici à Lausanne, car c'est l'examen le plus important pour nous aider à poser le diagnostic et à planifier le traitement.

Nous observons une approche systématique: nous pratiquons d'abord l'endoscopie lorsque le patient est sous une anesthésie légère, ce qui permet de simuler les fonctions dynamiques des voies aériennes (en état d'éveil ou de sommeil). Le patient est ensuite mis sous anesthésie générale pour nous permettre d'inspecter plus soigneusement les voies aériennes inférieures et supérieures. Il s'agit d'informations essentielles pour établir un plan chirurgical adéquat.