La recherche sur les bactériophages reçoit un Prix Leenaards

Veröffentlicht von Grand Clementine am 26.02.2024
La Dre Angela Koutsokera, du Service de pneumologie, reçoit l'un des deux Prix scientifiques Leenaards 2024. La Fondation Leenaards décerne ses prix à des groupes de recherche de l’arc lémanique, pour un montant total de CHF 1,4 million.

La Fondation Leenaards décerne cette année deux Prix scientifiques à des groupes de recherche de l’arc lémanique, pour un montant total de près de 1,4 million de francs.


Traiter grâce aux virus : les bactériophages pour lutter contre les infections résistantes aux antibiotiques


Le premier groupe de recherche, mené par la Dre Angela Koutsokera, médecin adjointe au Service de pneumologie du CHUV, traite de l’usage des bactériophages pour lutter contre les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques, en particulier pour le traitement des infections respiratoires.
Les bactériophages sont des virus présents particulièrement dans les eaux usées, le sol et les excréments ; ils sont inoffensifs pour les humains, mais particulièrement destructeurs pour les bactéries pathogènes qu’ils pourchassent. Dans le cadre de cette recherche – qui est une première sur le plan national –, le défi est de trouver le bactériophage qui saura attaquer la bactérie à l’origine de la maladie résistante aux antibiotiques.
« Il est urgent de développer des nouveaux traitements tels que la phagothérapie pour répondre aux complications parfois sévères dues à la résistance aux antibiotiques, notamment chez les patients atteints de mucoviscidose ou de bronchectasies », explique la Dre Angela Koutsokera, qui collabore sur ce projet avec le Dr Grégory Resch, chercheur au Centre de recherche et d’innovation en sciences pharmaceutiques cliniques (CRISP) du CHUV, et des modèles d’organoïdes pulmonaires humains développés à l’EPFL.


Voir la vidéo explicative du projet de la Dre Angela Koutsokera et du Dr Grégory Resch

 

Maladie à corps de Lewy : un robot inducteur d’hallucinations pour mieux détecter les maladies neurodégénératives


Le deuxième Prix scientifique, piloté par le Prof. Gilles Allali, chef de Service du Centre de la mémoire du CHUV et Professeur ordinaire à la FBM, se concentre sur le dépistage précoce de la maladie à corps de Lewy. Méconnue du grand public, elle est pourtant la deuxième cause de démence neurodégénérative après la maladie d’Alzheimer. Grâce à l’usage de la robotique, ce groupe de recherche explore la relation entre l’induction d’hallucinations visuelles, l’un des signes qui peuvent permettre de détecter cette maladie, et les modifications de l’activité cérébrale.


Voir la vidéo explicative du projet du Prof. Gilles Allali


Les Prix seront remis lors du Rendez-vous sciences & santé du 21 mars, ouvert au public. Infos et inscriptions ici

 Zuletzt aktualisiert am 03/04/2024 um 12:10