Chloé Tenthorey distinguée au Congrès annuel de Néonatologie

Published by Chloe Tenthorey on 18.02.2019
Elle réalise une étude sur la préparation à la sortie de l'hôpital pour les mères d'enfants hospitalisés en néonatologie. Réunie en congrès annuel, la Société suisse de néonatologie lui décerne un prix.

La place des parents en néonatologie

Il y a une trentaine d’années en néonatologie, les parents étaient tenus à l’écart de leur enfant « par mesure de précaution » et observaient derrière une vitre, inquiets. Science à l’appui et grâce aux travaux des pédopsychiatres, psychologues et néonatologues, ils peuvent désormais pleinement faire bénéficier les bébés de leur présence et créer ainsi cet indispensable lien. Ils sont acteurs des soins, partenaires. Mais dans l’environnement très technique de la néonatologie et compte tenu de la fragilité du nouveau–né, endosser ce rôle n’a rien d’évident. Tout comme il est parfois difficile, le moment venu, de quitter le contexte hospitalier et ses professionnels présents 24/24h pour poursuivre seuls les soins à l’enfant.

De l’hôpital au domicile

Une sortie d’hôpital nécessite une préparation, et c’est là l’objet du travail de mémoire qu’a réalisé Chloé Tenthorey dans le cadre de ses études pour l’obtention du master en Sciences infirmières à l’IUFRS, Faculté de biologie et de médecine – Université de Lausanne. Son travail interroge les liens entre la qualité de l’enseignement dispensé aux mères, leur sentiment d’être prêtes ou non au moment de quitter l’hôpital et, enfin, leur utilisation non planifiée des services de santé au cours du mois suivant la sortie. Plus de 70 mamans ont pris part à l’étude. Une corrélation a ainsi pu être établie entre la qualité perçue de l’enseignement dispensé par les infirmières et le sentiment d’être prêt au départ. Un sentiment que partageaient trois-quarts d’entre elles. Près de la moitié des mères ont néanmoins sollicité le système de santé de manière non planifiée au cours du mois suivant la sortie de l’hôpital et les entretiens téléphoniques réalisés par Chloé Tenthorey ont permis d’identifier des améliorations possibles dans le suivi et le soutien qui leur est proposé une fois de retour à la maison.

Des distinctions multiples

La qualité du travail ainsi réalisé a été saluée par la Société suisse de néonatologie réunie en congrès annuel le 22 janvier 2019 à Aarau. Infirmière clinicienne spécialisée (ICLS) au Service de néonatologie du CHUV, Chloé Tenthorey se voit attribuer le Prix de la Meilleure présentation orale courte dans ce contexte. En septembre passé, la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne lui décernait déjà le Prix de la Fondation pour la recherche en soins (FoReSo). Une suite presque logique pour celle qui, au terme de ses études de master était déjà honorée du Prix de la meilleure moyenne générale et du meilleur travail de master par l’UNIL et la HES-SO.

 Last updated on 19/04/2019 at 14:10