Groupe de recherche «Métabolisme, épigénétique et métabolisme»

Le sepsis survient lorsque la réponse immunitaire de notre corps contre l’infection devient préjudiciable à celui-ci. Avec plus de 25 millions de cas dont 8 millions mortels par année au niveau mondial, le sepsis est l’une des affections les plus courantes bien que des moins reconnues. En mai 2017, l'Assemblée mondiale de la Santé et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont fait du sepsis une priorité mondiale en adoptant une résolution pour améliorer la prévention, le diagnostique et la gestion du sepsis. S’inscrivant dans ce contexte, le but de nos travaux est d’approfondir nos connaissances des mécanismes régulant la réponse immunitaire anti-infectieuse, ceci afin de développer de nouveaux outils de diagnostique et de traitement du sepsis.

 Last updated on 08/05/2019 at 10:15