Une charte en faveur de la Collaboration interprofessionnelle

Published by Jayet Nicolas on 07.10.2020
L'Académie suisse des sciences médicales (ASSM) publie une version adaptée de la Charte "Collaboration interprofessionnelle dans le système de santé suisse". La Direction médicale et la Direction des soins du CHUV soutiennent les principes énoncés.

L'Académie suisse des sciences médicales (ASSM) s'engage en faveur de la collaboration interprofessionnelle et publie la Charte 2.0 "Collaboration interprofessionnelle dans le système de santé suisse". Il s'agit du second document de référence sur le sujet, six ans après la publication de l'avant-gardiste charte "Collaboration entre les professionnels de la santé".

Dix éléments-clés et engagements sont détaillés à l'attention des professionnels, des associations et des directions d'institutions. Même s'il ne s'agit pas de directives, l'ASSM entend rallier à cette déclaration d'intention les principaux acteurs du système. La Direction médicale et la Direction des soins du CHUV soutiennent la démarche.

La collaboration entre les différents groupes professionnels est un facteur majeur de succès. La coordination des acteurs, la communication qu'ils ont entre eux et la compréhension réciproque de leurs rôles contribue à éviter les excès de traitement, les coûts inutiles et les complications dangereuses.

La Charte est réalisée par un panel d'expert-e-s de toute la Suisse, sous la direction de Dr Peter Berchtold (Organisation suisse des patients, Berne) et Prof. Manuela Eicher (UNIL / CHUV, Lausanne). 

Fondée comme institution de promotion de la recherche en 1943, l'ASSM s'engage aujourd'hui comme médiateur entre la science et la société. La Confédération soutient l'ASSM avec des subventions annuelles. Avec ses deux programmes majeurs, «La science médicale et la pratique» et «Médecine et société», l'ASSM se fixe les priorités suivantes: promotion de la relève scientifique, soutien d'une qualité de recherche élevée en biomédecine et en recherche clinique, lien entre la médecine scientifique et la pratique, clarification de questions éthiques en relation avec le progrès médical, réflexion au sujet de l'avenir de la médecine et ses répercussions sur les individus et la société, engagement dans la politique des hautes écoles, de la science et de la formation, combiné avec une activité d'expert et de conseiller à l'attention des politiciens et des autorités.

 Last updated on 26/11/2020 at 16:10