Diabétologie : distinction nationale pour Marie Turrian

Published by Jayet Nicolas on 10.12.2020
La Fondation de l’Association suisse du diabète a décerné son Prix Qualité 2020 à Marie Turrian, infirmière de transition au Département femme-mère-enfant pour l’excellence des conseils et de l’accompagnement qu’elle fournit aux jeunes diabétiques.

Le Prix qualité 2020

Le Prix qualité de la Fondation de l’Association suisse du diabète est décerné une fois par année. Doté de trois mille francs, il récompense un-e spécialiste dont la contribution en faveur de l’accompagnement et de la prise en charge de personnes atteintes de diabète est jugée exceptionnelle. Les candidat-e-s doivent aussi dispenser des prestations favorisant l’empowerment des personnes atteintes de diabète et promouvoir la coopération interdisciplinaire et interprofessionnelle et le travail systémique avec les personnes touchées.

Pour cette édition 2020, le 14 novembre à Zürich, le Prix qualité a été décerné à Marie Turrian, infirmière à l’Unité d’endocrinologie diabétologie et obésité pédiatrique du Département femme-mère-enfant du CHUV et responsable du projet « Transition en diabétologie, des soins pédiatriques aux soins adultes ».

 

Adolescence & diabète : des besoins spécifiques

Dans leur chemin vers l’âge adulte, les jeunes diabétiques insulinodépendants quittent l’écosystème pédiatrique qu’ils connaissaient jusqu’alors et qui les soutenait, eux et leurs parents. Dans le même temps, ils gagnent en autonomie, mènent la vie tumultueuse qui caractérise souvent l’adolescence et, parfois, rejettent le traitement de la maladie.

Seul un accompagnement spécifique, proposé entre 16-25 ans, permet de prévenir d’éventuelles complications et de soutenir une transition progressive vers les structures de santé adultes et un nouvel équilibre de vie. Au CHUV, une étude réalisée en 2011 a mis en évidence ce besoin. Un programme structuré incluant la création d’un poste d’infirmière de transition a ensuite été créé avec le soutien du Programme cantonal diabète.

 

L’infirmière de transition

Elle est à la fois un précieux soutien éducatif, motivationnel et émotionnel pour les jeunes et leurs parents, et une véritable plaque tournante au sein du réseau.

Au départ, Marie Turrian rencontre le jeune avec sa famille, sur prescription du diabétologue pédiatre. Elle l’accompagne ensuite seul, pas à pas, offre des prestations d’éducation thérapeutique et de soutien à l’auto-gestion. Les rencontres peuvent avoir lieu au CHUV, au domicile ou en ville. Elle organise aussi des rencontres entre pairs plusieurs fois par année pour favoriser le partage d’expérience. Le cheminement se déroule sur plusieurs mois ou années. Et lorsqu’ils rencontrent des problèmes dans leur vie personnelle, les adolescents se tournent souvent vers cette infirmière avec laquelle ils ont déjà un lien privilégié. C’est d’ailleurs avec elle qu’ils se rendent à leur première consultation chez le diabétologue pour adultes le moment venu.

Marie Turrian travaille en équipe incluant un important réseau constitué des médecins traitants, diabétologues, diététicien-ne-s, assistant-e-s sociaux-ales, psychologues, psychiatres, curateurs et éducateurs. Elle intervient par ailleurs dans le réseau des jeunes patients, notamment auprès de leurs amis, de leur famille élargie, dans leurs écoles et lieux d’apprentissage. Enfin, elle coordonne les projets en lien avec la transition dans les différentes zones du Canton et soutien les équipes dans leur mise en place. Ce programme est devenu un modèle pour d’autres situations de maladie chronique.

 

Des résultats concluants

Le programme structuré a permis de réduire de 50% les hospitalisations pour des complications aiguës liées au diabète de type 1 chez les patients âgés de 15-19 ans dans le Canton de Vaud et remporte un taux de satisfaction élevé auprès de ses bénéficiaires.

 Last updated on 18/01/2021 at 16:10