Joëlle Ka Yann Ho remporte le Prix Pierre-François Leyvraz

Published by Jayet Nicolas on 22.12.2020
Pour son travail sur la qualité de vie des personnes atteintes d’une tumeur neuroendocrine, Joëlle Ka Yann Ho décroche la 1ère attribution du Prix PF Leyvraz de la Fondation ISREC en faveur de l’interprofessionnalité en oncologie.

Joëlle Ka Yann Ho est infirmière au Département d’oncologie du CHUV depuis 2017. Elle est en 2ème année de Master en sciences infirmières à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS). Dans le contexte de ses études, elle réalise un mémoire intitulé « La qualité de vie liée à la santé des patient-e-s atteint-e-s d’une tumeur neuroendocrine gastro entéro pancréatique pris-es en charge dans un hôpital universitaire ». Un travail effectué en collaboration avec le Centre des tumeurs neuroendocrines du CHUV, et qui lui vaut d’être aujourd’hui la première lauréate du Prix Pierre-François Leyvraz, une bourse de 2'500 francs.

Un projet rapidement utile

Le jury a été convaincu par la rigueur du projet, sa pertinence pour les soins en oncologie et la transférabilité dans la pratique. Cent-cinquante patient-e-s sont recruté-e-s dans le cadre de l’étude et questionné-e-s sur l’impact de la maladie sur leur qualité de vie et leur état émotionnel. Les résultats seront discutés en équipe interprofessionnelle afin d’adapter l’offre en soins au plus proche des besoins des patient-e-s. Dans la mesure où un Centre interdisciplinaire des tumeurs neuroendocrines existe au CHUV depuis 2019, et un autre Centre interdisciplinaire des tumeurs foie-pancréas est en cours de construction, les travaux de Joëlle Ka Yann Ho présentent un intérêt concret et immédiat.

Le prix Pierre-François Leyvraz

Créé par la Fondation ISREC en 2019 pour honorer l’implication de l’ex-Directeur général du CHUV dans son Conseil, le Prix Pierre-François Leyvraz est remis une fois par an.  Il récompense un travail de formation qui soutient le développement de l’interprofessionnalité dans le domaine de l’oncologie. Les candidat-e-s doivent avoir une activité professionnelle au CHUV et être inscrit-e-s au programme de master ès science en sciences infirmières de l’IUFRS.

 Last updated on 18/01/2021 at 16:10