Questions fréquentes

Général

  • Qui peut participer aux études ?

Les enfants, entre de 2 à 8 ans et 11 mois. Les critères de participation sont spécifiques à chaque étude et sont mentionnés dans leurs descriptifs. N’hésitez pas à contacter l’équipe de recherche en cas de doute et questions.

  • Combien de temps dure les sessions

En principe, la participation à l’étude est d’environ 2 fois 2.5 heures, répartis sur deux demi-journées. Ceci peut être moduler selon vos disponibilités.

  • Quels tests sont effectués ?

Différentes évaluations sont effectuées, testant notamment l’attention, la motricité et la cognition en général.

  • Si mon enfant veut arrêter une session de test, peut-il le faire ?

Votre enfant peut à tout moment arrêter une session de test. Rien n’est obligatoire. Evidemment, plus votre enfant pourra effectuer des tâches, plus nous aurons des données avec lesquelles nous pourront travailler.

  • Pouvons-nous recevoir un rapport de l’évaluation de notre enfant ?

Non. Les tests effectués, tant au niveau cognitif en général qu’au moyen de techniques d’imagerie sont utilisés dans un protocole de recherche et les données récoltées sont traitées en groupe et non de manière individuelle. Il est impossible en l’état de faire une interprétation correcte permettant l’établissement d’un rapport.
   

EEG

  • Qu’est-ce que l’EEG ?

L’électroencéphalographie est une technique qui permet de mesurer l’activité électrique naturelle du cerveau. Une sorte de bonnet, muni d’électrodes, est placé sur la tête de l’enfant. L’enregistrement de cette activité est non-invasive et se fait sans douleur.

  • Comment se déroule l’EEG ?

Lors de cette session, votre enfant devra uniquement regarder un écran. Il pourra également regarder une vidéo de son dessin animé préféré.

  • Qu’est-ce que l’Eye-Tracking ?

L’Eye-Tracking est une caméra qui capte le regard de l’enfant. Ce dispositif permet de mesurer les déplacements du regard sur l’écran.
   

IRM

  • Qu’est-ce que l’IRM ?

L’imagerie par résonnance magnétique permet de prendre des photos de l’intérieur du corps. La machine est composée d’un aimant qui créé un champ magnétique inoffensif. Ce dernier va interagir avec les molécules d’hydrogène présentes naturellement dans notre corps. Lorsque le champ magnétique s’arrête, les atomes restituent l’énergie emmagasinée et c’est ce signal émis par nos tissus qui est enregistré. Cela signifie que la machine fonctionne par intermittence (« on-off »). L’examen est relativement bruyant mais absolument sans douleur.

Dans le cas de cette étude, nous faisons une IRM du cerveau, cela signifie que le participant est couché avec un casque sur la tête.

  • L’examen est-il douloureux ?

L’examen n’est pas du tout douloureux. Nous n’utilisons pas de liquide de contraste et ne faisons aucune injection. Nous n’utilisons aucune méthode de sédation.

  • L’examen est-il dangereux ?

Le champ électromagnétique ne pose aucun risque pour la santé. En revanche, il y a quelques contre-indications pour passer une IRM (p.ex. : pièces métalliques dans le corps, claustrophobie etc.). Nous prenons le temps de revoir toutes les contre-indications citées dans le questionnaire de sécurité.

  • Comment se déroule l’examen ?

Avant l’examen

Nous avons préparé une vidéo pour vous montrer comment se déroule l’examen, disponible dans la rubrique « Préparation à la participation ».

Un membre de notre équipe vous accompagnera avec votre enfant jusqu’à la salle de l’IRM.

Une séance de jeu est prévue afin de préparer le participant à l’examen qui suivra. Cela consiste à essayer une IRM en jeu en forme de fusée. L’enfant pourra alors se familiariser avec la procédure. Il pourra s’allonger, écouter les différents bruits de la machine, s’entraîner à ne pas bouger.

Ensuite, avant d’entrer dans la salle d’examen :

- votre enfant et la personne qui l’accompagne doivent enlever tous les objets métalliques qu’ils portent : montres, bagues, bracelets, boucles, ceintures, chaussures…

- L’enfant devra également passer aux toilettes.

Pendant l’examen

La durée d’examen est de 43 minutes.

Dans la salle, le technicien aidera votre enfant à s’allonger dans la bonne position pour faire l’IRM.

Le technicien placera un casque sur la tête de votre enfant en utilisant des coussins afin de maintenir sa tête immobile. Ce casque a un système de miroirs qui permettra à votre enfant de regarder une vidéo pendant l’examen. Tout au long de l’examen, votre enfant tient une sonnette dans la main qu’il peut à tout moment actionner s’il souhaite arrêter l’examen. Nous communiquons avec l’enfant par un système de microphone.

Le technicien se place derrière une vitre et commence l’examen.

  • Est-ce que les parents peuvent assister à l’examen IRM ?

Il est même souhaité qu’un des parents accompagne leur enfant lors de la session IRM. Le parent peut rester dans la salle IRM et se tenir à côté de l’enfant pour autant qu’il ait rempli les critères de sécurité pour entrer dans la salle IRM. Ce n’est toutefois pas absolument nécessaire.

  • Combien de temps dure l’examen IRM ?

Dans l’IRM, la session dure 43 minutes. Pour cette raison, il est important de rappeler à l’enfant de passer aux toilettes avant le début de la session.

  • A quoi faut-il prêter attention ?

Il est parfois difficile pour les jeunes enfants de rester calme sans bouger. Il est important d’éviter tout mouvement afin que les « photos » soient nettes.

La table sur laquelle est placé votre enfant se déplace dans un tunnel assez étroit. Au moment de la prise des images, le bruit est fort et parfois désagréable. Pour limiter ces désagréments et distraire votre enfant, il aura des boules-quies et des écouteurs lui permettant d’écouter le film.

  • Et si mon enfant veut sortir de l’IRM pendant l’examen ?

Il est possible d’arrêter l’examen à tout moment soit parce que le parent le souhaite, soit parce que l’enfant active la sonnette.

  • Comment dois-je préparer mon enfant ?

Avant toute chose, il est important que le parent comprenne bien pourquoi nous proposons cet examen et qu’il soit convaincu de la nature non-invasive de cette évaluation. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des doutes ou des questions. Nous prendrons le temps de discuter avec vous afin de vous fournir un maximum d’informations.

Vous pouvez également préparer votre enfant à l’avance et lui expliquer ce qui va se passer. Regardez avec lui la vidéo que nous avons faite dans la rubrique « Préparation pour la participation ».

Vous pouvez regarder avec lui la fiche de préparation à l’examen IRM de l’association SPARADRAP (https://www.sparadrap.org/boutique/produit/fiche-lexamen-irm).

Avant de venir au CHUV, vous pouvez lui préciser qu’il ne devra pas bouger pendant l’examen et l’entraîner à faire le jeu de la « statue ». Il vous suffit de faire 3 ou 4 séances où votre enfant se couche sur un lit, canapé ou parterre pendant 10 minutes. Vous lui donnez la consigne de ne pas bouger, comme une statue. En même temps, vous pouvez lui faire écouter les sons de l’IRM (https://www.youtube.com/watch?v=1ZJLmsCx6eQ).

Vous pouvez également apporter un linge familier ou un doudou (sans éléments métalliques) qu’il pourra garder près de lui pour le rassurer.

  • J’ai peur que mon enfant ait peur. Comment dois-je faire ?

Avant l’examen, informer l’enfant est très important. Si l’enfant a bien compris la raison et le déroulement de l’examen, il coopère plus facilement. Nous avons également noté que les enfants sont plus rassurés si leurs parents le sont également.

Pour cette raison, nous sommes à votre disposition pour toutes les questions que vous puissiez encore avoir concernant l’IRM. N’hésitez pas à nous écrire ou à nous appeler

Vous souhaitez vous renseigner davantage, vous pouvez contacter le laboratoire de recherche du Centre Cantonal Autisme
Tél. +41 21 314 3381
Tél. +41 21 314 7662
 Last updated on 21/11/2018 at 14:53