Votre hospitalisation

La perspective d’une hospitalisation peut être déstabilisante et source d’anxiété pour les patients et leurs proches.

Afin de vous préparer au mieux à votre future hospitalisation, nous vous invitons à découvrir pas à pas la prise en charge dont vous bénéficierez.

Votre accueil dans notre service jusqu’à votre sortie de l’hôpital, les médecins, les infirmier(ère)s et les secrétaires sont à votre disposition pour répondre aux questions que vous pourriez vous poser.

Nous espérons ainsi que votre séjour sera aussi agréable que possible et que votre rétablissement se fera dans les meilleures conditions.

Rencontrer les infirmières

Le jour de votre hospitalisation, vous serez accueilli(e) dans notre service par un(e) infirmier(ère) qui vous accompagnera dans votre chambre et vous expliquera les modalités des appareils à votre disposition. Il (elle) procèdera à une récolte de vos données personnelles et répondra à vos éventuelles interrogations.

Préparation avant l'intervention

Avant une intervention chirurgicale, nous procèderons à la mise en place d’un bracelet d’identification autour de votre poignet. Vous enfilerez une blouse d’hôpital et nous vous demanderons de retirer vos bijoux. Un cathéter veineux (veine-flon) sera probablement appliqué au creux de votre poignet. 

Avant de descendre au bloc opératoire, les anesthésistes s’occupent de vous donner une prémédication qui permet de vous détendre et d’affronter l’intervention chirurgicale dans les meilleures conditions. Vous serez transporté(e) au bloc opératoire dans un lit et, dès votre accueil, on procèdera à un premier contrôle d’identification. Vous rencontrerez ensuite l’anesthésiste qui procèdera à un second contrôle, puis à votre anesthésie. Avant de débuter l’intervention chirurgicale, le chirurgien procèdera à une troisième identification et contrôlera, une dernière fois, l’indication opératoire.

Le réveil post-opératoire

A la suite de l’intervention, vous serez transporté(e) en salle de réveil, où vous vous réveillerez peu à peu de votre anesthésie et où nous prendrons déjà en charge une éventuelle douleur post-opératoire. Une fois que vos paramètres vitaux sont dans la norme, vous serez conduit(e) dans votre chambre.

Gestion de la douleur

Aujourd’hui, il existe énormément de techniques différentes permettant de palier au mieux à la douleur. Il est primordial, à nos yeux, de gérer au mieux cet aspect de la chirurgie afin de vous permettre un rétablissement dans les meilleures conditions. Par ailleurs, la douleur nous permet également de prévenir des complications post-opératoires.

Nous vous invitons donc, lors de la visite des médecins et des infirmier(ère)s, à nous rendre attentifs si vous deviez ressentir une quelconque douleur. Nous procèderons alors à l’analyse du meilleur moyen de vous soulager.

Au cours de votre séjour hospitalier, les infirmier(ère)s et les aides-soignant(e)s passeront plusieurs fois par jour auprès de vous pour contrôler vos paramètres vitaux (pouls, tension, température), refaire les pansements et évaluer votre douleur post-opératoire. Ils (elles) signaleront au médecin tout problème qui pourrait survenir.

Les médecins passeront une fois par jour vous rendre visite, accompagnés des infirmier(ère)s, et prendront le soin de répondre aux questions que vous vous posez.
Une visite hebdomadaire avec le chef de service (Prof. N. Demartines) est également organisée.

Sortie de l'hôpital

La sortie de notre établissement se prépare dès votre arrivée et sera ré-évaluée durant toute la durée de votre séjour. Lors de votre retour à domicile, des aides (repas à domicile, réfection de pansements à domicile par des infirmier(ère)s, …) peuvent être programmées. Si votre état de santé ne permet pas un retour d’emblée, mais nécessite une convalescence, différents centres de réhabilitation vous seront proposés selon vos souhaits.

Le jour de votre sortie de l’hôpital, nous vous donnerons un rendez-vous à la consultation ambulatoire de votre chirurgien afin de contrôler l’évolution de votre état de santé.

 Dernière mise à jour le 25/02/2020 à 10:48