20
nov.
13h30
au
22
nov.
17h30
Colloque
CHUV-Lausanne

Perspectives sur le corps en situation

Publié par Nathalie Mayor le 20.11.2019
Particulièrement investi et en rapide mutation dans nos sociétés contemporaines, le corps est au centre de la médecine et de la clinique psychopathologique. Pourtant, l'assemblage et la synthèse des savoirs disciplinaires peinent encore à s'instaurer

Suite au premier Colloque International, qui a eu lieu en décembre 2017 à l’Université de Liège (www.psychopatho-pheno.ulg.ac.be), interrogeant la psychopathologie à partir de la phénoménologie, cette deuxième édition souhaite mettre le corps en perspective. Comme l’édition précédente, cette rencontre fait le pari d’un dépassement des replis disciplinaires et souhaite « ancrer le corps » dans un dialogue rendant justice à sa complexité. L’enjeu sera donc d’ouvrir la réflexion à la richesse de l’expérience vécue du corps en tant que lieu constituant le rapport à soi, à autrui et au monde.

Alors qu’en médecine on prône l’interdisciplinarité, celle-ci est souvent limitée à une volonté de mettre des collaborateurs de différentes professions ensemble au travail, sans qu’il existe une réflexion épistémologique et théorique, fruit d’un vrai dialogue entre représentants issus des sciences médicales, humaines et sociales. Cette rencontre peut également être contrecarrée par des jeux de langage : les discours des sciences sociales peuvent sembler, aux yeux des praticiens, aborder des problématisations trop théoriques et éloignées de la réalité clinique et de la singularité du sujet. Pourtant, le clinicien a besoin pour exercer – en psychologie et en psychiatrie comme en médecine somatique – d’un apport des sciences sociales pour mieux comprendre ce qui constitue les fondements de sa discipline et pour nourrir les pratiques de la rencontre.
 

Appel à communication

Les participants sont invités à soumettre une proposition de communication avant le 1er mai à l’adresse colloque2019@chuv. ch. Les propositions devront porter sur une des thématiques développées dans l'argumentaire du colloque, être en format .doc ou .docx, ne pas dépasser 300 mots et être accompagnées d’une brève présentation du ou des auteurs.
 

Pour plus d'informations : colloque2019(at)chuv.ch

Document(s) annexe(s)

 Dernière mise à jour le 22/02/2019 à 12:10