Communiqué de presse
Lausanne, 13 septembre 2022

Participation record : 8000 collaborateurs-trices répondent à l’enquête sur le climat de travail lancée par le CHUV

Le CHUV a mené début juin 2022 une vaste enquête sur le climat de travail auprès de ses 12’637 collaborateurs-trices. Le taux de réponse est très élevé (environ 8000 personnes), de même que les commentaires libres (environ 1400). 64,9% des répondant-e-s estiment être « bien à très bien » dans leur travail tandis que 34,9% considèrent que celui-ci est de plus en plus pénible émotionnellement. La direction a établi un plan d’actions qui implique largement les collaboratrices et collaborateurs.

Près de 8000 collaborateurs-trices ont répondu à une enquête portant sur le climat de travail du CHUV, lancée début juin. Ce taux de réponse élevé de 60,6% (contre 48,3% en 2016) permet à la Direction du CHUV de travailler sur des axes d’amélioration représentatifs des besoins du terrain en collaboration active avec les professionnel-les du terrain.

Cette enquête révèle une série de problématiques sur lesquelles différents groupes de travail vont se lancer rapidement. Parmi les aspects évalués les plus négativement, les répondants mentionnent notamment l’organisation du travail, la charge de travail, les effectifs et la répartition des ressources, l’impact de la documentation électronique, les conséquences de l’absentéisme sur le travail et l’effet des projets institutionnels (soit le nombre trop important de projets menés en parallèle à l’activité courante).

Parmi les aspects positifs, les collaborateurs-trices qui ont répondu à l’enquête mentionnent les interactions entre professionnels au sein de l’hôpital, les collaborations interprofessionnelles et les valeurs du CHUV (soit le professionnalisme et le degré d’engagement dont témoignent le personnel dans ses tâches, ses missions et ses responsabilités hospitalières).

Pour développer des propositions concrètes d’amélioration, les professionnel-les du terrain seront impliqué-es. Ces participants seront représentatifs des métiers du CHUV mais aussi des différentes générations et des genres. Ces axes d’amélioration seront simultanément travaillés par le Comité de Direction et par les Directions des départements.

Cette préoccupation de conduire une démarche concertée fonde l’esprit de cette enquête de climat depuis ses débuts. Lancée par la Direction des ressources humaines du CHUV en collaboration avec le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), elle a été conduite en collaboration avec les associations professionnelles (ASI et ASMAV), la Commission du personnel, le syndicat SUD et le syndicat SSP, afin de garantir l’exhaustivité des thèmes à sonder.

Ce sondage s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et fait suite à une série de mesures déjà en cours pour améliorer les conditions de travail comme le remplacement des congés maternité (124 remplacements de congé maternité ont été accordés, grâce au processus centralisé de remplacement mis en œuvre dès le mois d’avril 2022), la reprise des heures supplémentaires ou la prévention des absences.

Ainsi que le note le Directeur des Ressources Humaines, Antonio Racciatti : « Le monde de la santé et en particulier l’hôpital vit des changements rapides et notamment une forte croissance de ses activités. Pour s’y adapter, le CHUV s’est développé de manière soutenue ces dix dernières années parfois au détriment des conditions de travail. Les principaux résultats de l’enquête confirment que nous devons poursuivre et renforcer nos actions visant à améliorer la manière dont nous organisons le travail. Ils témoignent de la nécessité d’une amélioration rapide et durable et ceci dans tous les secteurs confondus ».

Le CHUV en bref

Le CHUV est l’un des cinq centres hospitaliers universitaires suisses, aux côtés des hôpitaux de Genève, Berne, Bâle et Zurich. Il poursuit trois missions de base confiées par les pouvoirs publics: les soins, la formation et la recherche.

En 2021, grâce à ses 12'228 collaborateurs-trices, le CHUV a accueilli 51'205 patient-e-s hospitalisé-e-s pour plus de 500'374 journées d’hospitalisation. Il a traité 80’261 urgences, assuré 1'451'300 consultations ambulatoires et accueilli 3’177 naissances. Son budget annuel est de 1.832 milliard de francs.

Afin d’assurer la formation des médecins, le CHUV est étroitement lié à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne. Il collabore également avec les autres institutions universitaires lémaniques (EPFL, ISREC, Institut Ludwig, Université de Genève), les Hôpitaux universitaires de Genève, ainsi qu’avec d’autres hôpitaux, établissements de soins ou institutions, telles la Fédération des hôpitaux vaudois et la Société vaudoise de médecine.

Depuis 2019, le CHUV figure dans le classement des meilleurs hôpitaux du monde, selon le magazine Newsweek.