Prix en gastroentérologie et en chirurgie viscérale

Publié par Noemie Oechslin le 03.10.2018
Les travaux de Noémie Oechslin, au Service de gastroentérologie et d'hépatologie, du Dr Basile Pache et du PD Dr Fabian Grass, au Service de chirurgie viscérale, ont été primés lors du Congrès annuel lié à ces spécialités.

Prix d’encouragement à la recherche

L’infection par le virus de l’hépatite E (VHE) est reconnue comme étant l’une des premières causes d’hépatite aigüe et de jaunisse dans le monde. Dans son travail de thèse, Noémie Oechslin mène une recherche en laboratoire qui vise à identifier les protéines de l’hôte nécessaires à la réplication du VHE. Ce sujet de recherche revêt une importance particulière, car le VHE et ses mécanismes de réplication restent encore mal connus.

Noémie Oechslin propose une approche technologique innovante pour identifier les intervenants de l’hôte nécessaire à ce virus. Elle utilise la technologie CRISPR/Cas9 - un outil permettant de couper et d’étudier l’ADN -  combinée à un système de réplication virale développé au laboratoire. Les résultats attendus permettront d’améliorer significativement la connaissance du VHE et pourraient contribuer aux développements de nouvelles voies thérapeutiques.

Le Dr Basile Pache, clinicien-chercheur au Service de chirurgie viscérale, a obtenu un prix similaire pour son travail sur la validation de la base de données ERAS Suisse. Le concept ERAS (enhanced recovery after surgery) vise à minimiser le stress métabolique et l’état catabolique provoqués par une intervention chirurgicale. Son but est de diminuer les complications, la durée du séjour postopératoire et les coûts, tout en améliorant le bien-être du patient. En vérifiant les données de patients dans 19 hôpitaux suisses affiliés à ERAS, les travaux du Dr Pache renforcent la valeur de ce concept thérapeutique. Le Service de chirurgie viscérale du CHUV, sous la direction du Prof Nicolas Demartines est l’un des leaders mondiaux dans la pratique ERAS.

Les Prix d’encouragement à la recherche sont remis à de jeunes chercheurs de moins de 35 ans pour des projets prometteurs dans les domaines de la gastroentérologie, de l’hépatologie et de la chirurgie viscérale.

Prix de la Société Suisse de chirurgie viscérale

Le PD Dr Fabian Grass a obtenu le Prix de la Société Suisse de chirurgie viscérale pour son travail sur la Chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols (PIPAC). Cette option thérapeutique permet d’administrer la chimiothérapie directement dans la cavité abdominale, de manière peu invasive. Le CHUV, sous la direction du PD Dr Martin Hubner, est un des leaders mondiaux de ce type de traitements particulièrement innovants.

Ces distinctions ont été remises vendredi 28 septembre lors du Congrès conjoint de la Société suisse de gastroentérologie, de la Société suisse de chirurgie viscérale et de la Swiss Association for the Study of the Liver à Interlaken.

 Dernière mise à jour le 16/11/2018 à 20:10