ESMO 2018 - bilan de l'événement

Publié par Diane De Saab le 06.11.2018
A travers son programme scientifique et éducatif, la conférence annuelle des oncologues européens mettait en lumière les questions d'accès aux traitements et aux données, ainsi que le caractère essentiel de la multi-disciplinarité.

Le congrès 2018 de la European society of medical oncology (ESMO), à Munich en fin octobre, a rassemblé plus de 27'000 participants venus de 140 pays. 

Les thérapies ciblées et l'immunothérapie étaient au premier plan du programme cette année. La Pr Solange Peters, cheffe du Service d’oncologie médicale et présidente-élue de l’ESMO (2019) a chapeauté le comité scientifique de l’évènement qui proposait, à travers son programme, 578 orateurs. La Pr Peters a également livré la réflexion scientifique de l’ESMO lors de la cérémonie d’ouverture. Elle succèdera au Pr Josep Tabernero en 2020. 

Plusieurs membres du Département d’oncologie figuraient parmi ceux-ci dont le Pr George Coukos, chef du Département d’oncologie, qui présentait sur la médecine de précision et l’immunothérapie. Les professeurs Olivier Michielin, Caroline Arber, ainsi que la Dre Fernanda Herrera, la Dre Michal Bassani Sternberg, la Dre Valérie Cristina étaient également orateurs, et le Dr Stefan Zimmermann, co-chair du Press and media affairs committee a supervisé le programme de presse. La Dre Maria Ochoa De Olza Amat présentait un poster tandis que le Pr Mahmut Oszahin a animé une discussion de poster.

A noter que le congrès ESMO Immuno-oncology aura lieu à Genève (Palexpo), du 13 au 16 décembre 2018.

 Dernière mise à jour le 16/11/2018 à 20:10