Le certificat post-diplôme en soins continus reconnu

Publié par Marie-Carmen Pinon le 15.11.2018
Reconnaissance nationale pour la formation des infirmier-ère-s en soins continus dispensée par le Centre des formations du CHUV !

Tout-e infirmier-ère ayant complété le cursus de formation au CHUV depuis 2016 peut désormais obtenir le titre d'infirmier-ère avec certificat post-diplôme en soins continus.

Dorénavant, au niveau national, sous l'appellation soins continus sont regroupées les unités de soins continus adultes et pédiatriques, de salle de réveil ou des unités de soins hautement spécialisées telles que la neurologie (stroke unit), la cardiologie (unité de soins coronaires) et la néonatalogie.

                                                                               ************************

                                                       Le fruit d'un travail à la fois local et national

En mai 2013, plusieurs sociétés savantes médicales s'étaient associées pour édicter les directives nécessaires à la reconnaissance des unités de soins continus par la CRUIMC (Commission de reconnaissance des unités de soins intermédiaires). Une des exigences formulée portait sur la formation du personnel soignant travaillant dans ces unités: 40% du personnel infirmier de chaque unité devait être au bénéfice d’une formation complémentaire pour assurer la prise en charge de patients nécessitant une surveillance constante des fonctions vitales et dont l’état de santé complexe fait craindre la défaillance d’un ou plusieurs organes.

Une formation pour les soignants des soins continus, reconnue au niveau national, n’existait pas encore.

Le Centre des formations du CHUV a donc été mandaté l'année suivante par la Direction des soins pour élaborer un programme de formation à l’intention des infirmier-ère-s travaillant dans ces services.

Après avoir élaboré le profil de compétences de l’infirmier-ère de soins continus, un programme de cours d’une durée de 23 jours (19 jours de formation théorique répartis en 2 modules et 4 jours de formation pratique) a été proposé aux soignants des unités concernées. A ce jour, 68 infirmier-ère-s ont déjà obtenu le certificat postdiplôme en soins continus CHUV.

En parallèle, des séances de travail avec l’OdaSanté et les différents hôpitaux suisses concernés par la reconnaissance des unités de soins intermédiaires, ont été conduites à plusieurs reprises durant ces dernières années.

Ambassadrice du CHUV dans le cadre de ces pourparlers, Mme Sigrid Duperrex est satisfaite de son travail d’influence : « Nous sommes parvenus à définir les exigences minimales de formation au niveau national, tout en les faisant coïncider avec le programme que nous développions au CHUV », confie la chargée de formation du Centre des formations.
Lors de ces séances, un consensus a été trouvé entre les différents partenaires, aboutissant à la création du certificat en soins continus.

                                                                             ************************

                                                                    Un bénéfice pour les patients

Nul doute que cette formation aura un impact positif sur la sécurité des patients hospitalisés dans un service de soins continus. En effet, celle-ci dépend avant tout de la capacité des infirmier-ère-s à déceler rapidement tout changement dans l’état de santé des patients, de manière à anticiper et prévenir un certain nombre de complications. D'ailleurs, une recherche conduite par Mme Jenny Gentizon, infirmière clinicienne spécialisée et chargée de projet et d'enseignement, est actuellement en cours. Elle a pour but de mesurer le transfert des connaissances et l'augmentation du niveau de compétence des infirmières de soins continus suite à la formation.

 

                                    

 

 

 

 Dernière mise à jour le 16/12/2018 à 14:10