FondAction récompense la Dre Tatiana Smirnova

Publié par Tatiana Smirnova le 23.01.2019
La Dre Tatiana Smirnova, du Service d'hématologie, est bénéficiaire d'un Young Investigator Research Grant de Fond'action contre le cancer, un nouveau subside octroyé par la fondation en 2018.

Dans la lutte contre le cancer, il s’avère de plus en plus que le système immunitaire des patients est capable, lorsqu’il est correctement stimulé, de faire disparaître des tumeurs même très avancées et d’ainsi guérir les patients de leur maladie. Des résultats impressionnants sont observés pour toutes sortes de tumeurs que l’on ne pensait pas pouvoir guérir il y a encore quelques années. Les premiers médicaments dans la modulation du système immunitaire laissent entrevoir des progrès encore plus importants ainsi que le développement de nombreuses autres thérapies capables d’activer les cellules immunitaires contre les cellules tumorales.

Le groupe de recherche du Pr Olivier Spertini, au sein du Service d’hématologie, étudie les interactions des cellules leucémiques avec leur microenvironnement dans le but d’améliorer la réponse thérapeutique des patients souffrant d’une leucémie myéloïde aiguë. Actuellement, les résultats à long terme du traitement des leucémies aiguës sont encore décevants, particulièrement pour les patients  avec un risque génétique défavorable et ceux dont la maladie développe une résistance à la chimiothérapie intensive et/ou aux thérapies ciblées. Malgré une bonne efficacité première, les traitements actuels n’empêchent pas une récidive et le décès de 50-80% des patients.

Un travail de réorientation des cellules

La Dre Tatiana Smirnova, PhD, chargée de recherche dans le groupe du Pr Spertini, investigue les rapports étroits qui existent entre les cellules leucémiques et les macrophages (cellules immunitaires) et les raisons pour lesquelles ces dernières peuvent favoriser la prolifération des cellules tumorales. Ses travaux visent à réorienter ces cellules pour qu’elles exercent une activité contre les cellules leucémiques.

Les premiers résultats indiquent clairement que les cellules malignes induisent les cellules immunitaires à développer, paradoxalement, un comportement protecteur, au lieu de destructeur, des cellules leucémiques. Les travaux de la Dre Smirnova montrent, notamment, que les macrophages peuvent être réorientés de façon à leur rendre leur capacité de tuer les cellules leucémiques. Ces observations ouvrent la voie à une amélioration du traitement et, potentiellement, de la guérison des patients souffrant d’une leucémie myéloïde aiguë.

Un nouveau subside pour les jeunes chercheurs

Le Young Investigator Research Grant, qui se concrétise en une bourse de 100'000 francs répartie sur deux ans,  est attribué à la Dre Smirnova par le comité scientifique de Fond’action. Son projet a été choisi parmi 8 autres candidats à ce prix. Il représente une première pour Fond’action qui étend ainsi son soutien aux plus jeunes chercheurs (de moins de 40 ans), toujours dans son objectif de mettre le patient au centre de ses préoccupations et de soutenir le développement de traitements novateurs et leur accès pour les patients de Suisse.

La Dre Tatiana Smirnova a obtenu son PhD à New-York, au Albert Einstein College of Medicine, sous la direction du Prof. Jeffrey Segall, dans le domaine des tumeurs malignes et de leur microenvironnement immunitaire. De 2010 à 2016, elle a poursuivi l’études des interactions des macrophages avec les cellules cancéreuses, à Bâle, au Friedrich Miescher Institute, chez la Pre Nancy Hynes. La Dre Smirnova a rejoint le CHUV, en tant que chargée de recherche dans le laboratoire du Pr Spertini, en 2016.  

 Dernière mise à jour le 20/02/2019 à 02:10