Nouvelle consultation « grossesse et médicaments » au CHUV

Publié par Mean Elise le 09.05.2019
Afin de mieux évaluer la perception du risque/bénéfices liés à la prise de médicaments pour une femme enceinte et son bébé, les Services d'obstétrique et de pharmacie du CHUV proposent, depuis le début du mois de mars, une nouvelle consultation.

Depuis le début du mois de mars, une nouvelle consultation destinée aux femmes devant prendre un traitement chronique ou aigu durant leur grossesse est proposée à la Maternité du CHUV.

Alors que huit femmes sur dix vont prendre au moins un médicament pendant leur grossesse, la Dre Alice Panchaud, pharmacienne en charge de cette consultation nous explique comment et pourquoi cette nouvelle activité s’est développée:

« L’idée de cette consultation m’est venue lors de mon séjour au Motherisk Program à Toronto, il y’a 10 ans. J’ai pu observer là-bas les effets bénéfiques d’une information structurée sur les risques et bénéfices de leurs traitements pour les patientes. En mettant sur pied une offre similaire au CHUV, nous souhaitons mieux informer les femmes qui doivent prendre un traitement durant la grossesse, et anticiper la poursuite du traitement pendant l’allaitement, lorsque celui-ci est envisagé » explique-t-elle. « Nous souhaitons également réduire le sentiment de culpabilité et d’anxiété chez les patientes, par exemple avec une maladie chronique, obligées de prendre un traitement et favoriser l’adhésion. Très souvent, nous constatons que ces femmes sont mal informées et qu’elles ont tendance à diaboliser les effets du traitement sur le f--oe--tus. Elles peuvent alors faire le choix d’arrêter un traitement bénéfique. »

Pour éviter tout risque de triangulation, les dossiers sont étudiés en amont afin que toute détection de prescription inappropriée soit discutée avec le gynécologue et/ou médecin de la patiente avant la consultation.

 Dernière mise à jour le 24/06/2019 à 18:10