Ralf Jox élu membre de la Commission nationale d'éthique

Publié par Sconfitti Gabriella le 09.05.2019
Élu par le Conseil fédéral, le Prof. Ralf Jox siègera aux côtés de personnalités influentes dans le domaine de l’éthique au niveau national. Une reconnaissance pour ce spécialiste de l’éthique médicale, palliativiste et neurologue.

La Commission nationale d'éthique pour la médecine humaine (CNE) a pour mission d'informer sur l'état de la recherche médicale, d'évaluer les retombées sociales et les enjeux éthiques des biotechnologies dans la médecine humaine tout en menant une réflexion éthique globale. Elle produit le résultat de ses analyses à l'intention du Conseil fédéral, du Parlement et de la population. 

La commission compte 15 membres permanents, nommés par le Conseil fédéral et sélectionnés en fonction de leurs compétences en éthique nécessaires pour les travaux de la commission.

Le Conseil fédéral vient ainsi de nommer le Prof. Ralf Jox, responsable de l'Unité d'éthique clinique du CHUV, co-titulaire de la chaire de soins palliatifs gériatriques et professeur d’éthique médicale à la Faculté de biologie et de médecine (FBM) au sein de l’Institut des humanités en médecine, en tant que membre de la commission, aux côtés de deux autres personnes expertes du domaine, les Drs Christine Clavien (UNIGE) et Roberto Malacrida (Bellinzone).  

Une reconnaissance nationale et une influence réciproque

La nomination en tant que membre au sein de la Commission nationale d'éthique vient souligner l’exceptionnel engagement du Prof. Ralf Jox et lui confère une place importante dans la promotion de l'éthique en milieu hospitalier. «Le CHUV peut profiter des réflexions qui sont menées au sein de la commission mais peut aussi amener des questionnements liés à sa propre réalité, au niveau national», se réjouit l'éthicien. Siéger autour de la table permettra ainsi de se confronter à d'autres approches et d'échanger avec des interlocuteurs influents. «Je me vois comme faisant le pont entre le CHUV, la FBM et les discussions éthiques à un niveau plus large», résume le Prof. Jox.

Un parcours entre médecine et philosophie

Le Prof. Dr Ralf J. Jox a étudié la médecine, la philosophie, l’éthique médicale et le droit médical à Fribourg-en-Brisgau, Munich, Boston et Londres. Il a obtenu un doctorat en éthique médicale et sanitaire à l’Université de Bâle, sous la direction de la Prof. Stella Reiter-Theil. Ce travail a été récompensé par le prestigieux prix de la Fondation Körber, en Allemagne.

Depuis 2016, il est co-titulaire de la chaire de soins palliatifs gériatriques au CHUV à Lausanne. En outre, il dirige l’Unité d’éthique clinique du CHUV depuis le 1er avril 2019 et mène des activités d’enseignement et de recherche en éthique médicale comme professeur à l’Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL. Ses principaux domaines de recherche sont l’éthique clinique, les questions d’éthique en fin de vie, l’éthique de la technologie et la neuroéthique.

 

 

 Dernière mise à jour le 22/05/2019 à 10:10