Création d’une unité d’onco-pathologie translationnelle

Publié par Sofia Alessandro le 15.08.2019
Nouvelle synergie entre les départements d'oncologie et des laboratoires dans le domaine de la recherche menée sur les tissus tumoraux

Le Département d’oncologie UNIL-CHUV (DO) dirigé par le Prof George Coukos, également directeur de la branche lausannoise du Ludwig (LICR) et le Département des laboratoires du CHUV dirigé par le Prof Giuseppe Pantaleo renforcent leur collaboration en créant une unité d’onco-pathologie translationnelle (UOPT) à l’Institut de Pathologie (IPA) dirigé par la Prof Laurence de Leval.  

L’IPA dispose d’une expertise clinique et scientifique de pointe pour l’analyse immunopathologique des biopsies et des échantillons chirurgicaux tumoraux qui sera ainsi mise au service des objectifs principaux du DO en matière de recherche : la compréhension du microenvironnement tumoral et le développement de nouvelles immunothérapies cellulaires oncologiques.

En associant leurs compétences respectives, le DO et l’IPA visent à contribuer de manière efficace et significative aux activités de recherche clinique et translationnelle menées sur les tissus tumoraux dans le cadre du développement du LICR.

La direction médicale de la nouvelle unité créée au sein de l’IPA sera assurée par la Prof Christine Sempoux, tandis que du côté du DO, c’est la Prof Lana Kandalaft, cheffe de service du Centre des thérapies expérimentales (CTE), qui est nommée déléguée du directeur du LICR pour assurer la liaison entre l’UOPT et le DO avec un point d’entrée unique au sein des deux structures.


Légende photo:

Adénocarcinome du pancréas avec co-expression partielle de E-cadhérine et CD73 (illustration IPA)

 

 Dernière mise à jour le 20/09/2019 à 14:10