Le Prof. Gerhard Gmel reçoit le Prix Jellinek 2019

Publié par Bovet Remund Virginie le 18.07.2019
Gerhard Gmel, professeur associé au Service de médecine des addiction (Département de psychiatrie), a reçu début juin l’une des distinctions internationales les plus prestigieuses pour ses remarquables travaux sur la consommation d'alcool.

Extrait du communiqué du 16 juillet 2019 d'Addiction Suisse

Gerhard Gmel, chercheur à Addiction Suisse et professeur associé au Service de médecine des addictions, a reçu début juin l’une des distinctions internationales les plus prestigieuses pour ses remarquables travaux sur la consommation d'alcool: le Prix Jellinek (Jellinek Memorial Award), qui est en quelque sorte l’équivalent du Prix Nobel dans ce domaine.

Au Service de médecine des addictions, il a mis sur pied et dirige l’étude C-SURF, qui est une des plus grandes cohortes du monde sur la consommation de substances chez les jeunes adultes. C-SURF a abouti à plus de 100 publications scientifiques dans des revues internationales et son succès fut primordial pour l’obtention du prix Jellinek. 

Consommation d’alcool et risque de blessures ou d’accidents, ivresse ponctuelle chez les jeunes, risque de cancer associé à l’alcool, égalité des chances (pour les personnes socialement défavorisées) dans l’accès au traitement et au conseil: au cours des vingt-cinq dernières années, Gerhard Gmel, chercheur de réputation internationale, a réalisé d’innombrables études pour Addiction Suisse sur l’apparition, la diffusion et la prévention de l’usage problématique de substances et ses conséquences. «Pour définir des mesures préventives efficaces, il est important d’analyser qui consomme quoi, en quelle quantité et pour quelles raisons, ainsi que d’étudier les répercussions d’une consommation problématique», déclare le chercheur, titulaire d’un doctorat en psychologie et d’un master en statistiques.

Cette année, le Prix Jellinek récompense une nouvelle fois – c’était déjà le cas en 2015 – des travaux dans le domaine de l’épidémiologie et des études en population. Il a cette fois été attribué à Gerhard Gmel et à Thomas Greenfield. Dans le cadre de ses recherches depuis plus de 25 ans, Gerhard Gmel s’intéresse essentiellement à l’épidémiologie de l’usage de substances, l’alcool en particulier. 

Jouant un rôle de premier plan dans plusieurs projets de recherche internationaux, il officie également comme consultant de l’OMS en matière d’épidémiologie et de politique de l’alcool. En collaboration avec l’OMS, il participe à l’estimation du «fardeau global de la maladie» (global burden of disease) lié à la consommation d’alcool. Il est par ailleurs rédacteur à Addiction, la plus grande revue scientifique dans le domaine des addictions.

 

Pour en savoir plus

Service de médecine des addictions du Département de psychiatrie 

Parcours académique

Etude C-SURF

 

image : Addiction Suisse

 

 

 Dernière mise à jour le 21/08/2019 à 12:10