Nouvelle consultation pour les patients atteints de psoriasis

Publié par Zahnd Julien le 24.10.2019
Le Service de dermatologie présente sa nouvelle consultation infirmière en éducation thérapeutique!

À l’occasion de la journée mondiale du psoriasis, le 29 octobre prochain, le Service de dermatologie du CHUV propose une nouvelle consultation infirmière en éducation thérapeutique. Doté d’un centre d’excellence dans la prise en charge de cette maladie, le Service ajoute cette prestation au suivi médico-infirmier des patients adultes souffrant de cette affection.

Le psoriasis est une maladie chronique, inflammatoire et auto-immune, touchant principalement la peau et les articulations. Multisystémique, elle est également associée à de nombreuses autres pathologies, telles que les maladies cardiovasculaires, le syndrome métabolique ou la dépression.

Sous la responsabilité du Professeur Curdin Conrad, le Service de dermatologie du CHUV a développé un centre spécialisé dans la prise en charge du psoriasis. La consultation infirmière en éducation thérapeutique est l’un des éléments qui permettent d’optimiser le traitement global et individualisé des patients qui en souffrent. 

« Avec l’évolution de la maladie au fil du temps, les symptômes et les traitements changent. En phase aigüe, les patients éprouvent des démangeaisons importantes et les soins peuvent prendre plusieurs heures par jour. Cela leur demande d’adapter leur quotidien à leurs symptômes et aux traitements. De plus, comme les plaques sont souvent visibles, le psoriasis peut avoir un effet négatif sur l’image de soi et la vie sociale » détaille Mirjam Konrad, infirmière clinicienne spécialisée et responsable de la nouvelle consultation d’éducation thérapeutique.

Apprendre à gérer sa maladie

« L’éducation thérapeutique aide à améliorer la qualité de vie des patients en les accompagnant pour développer des compétences et recevoir les informations dont ils ont besoin, pour gérer le mieux possible leur vie avec la maladie et les soins qu’elle implique », complète la spécialiste.

Comme le psoriasis peut avoir un impact négatif sur l’image de soi, les relations aux autres et les activités du quotidien, d’autres ressources sont parfois nécessaires. Pour répondre à l’ensemble des besoins des personnes, les consultations d’éducation thérapeutique peuvent aider à faire le lien avec différents professionnels, comme des psychiatres, les soins à domicile, ou les services sociaux.

« L’éducation thérapeutique infirmière joue un rôle clé pour les personnes atteintes par des maladies chroniques. L’OMS recommande cette approche, tant pour ses bénéfices en termes de santé que pour les aspects financiers, soutient Isabelle Martel, infirmière cheffe du Service de dermatologie. Cette démarche nous semble essentielle pour concrétiser la notion de patient-partenaire. »

 Dernière mise à jour le 20/11/2019 à 12:10