QualiDay: les professionnels du CHUV pour la qualité des soins

Publié par Zahnd Julien le 03.12.2019
Découvrez les sept projets d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins primés lors de la journée QualiDay du 29 novembre 2019.

Avec la journée QualiDay, le CHUV souhaite encourager les équipes soignantes et médicales à faire des propositions pour améliorer la qualité de la prise en charge des patients. En 2019, 56 dossiers ont été soumis au jury. L’événement a pour but de favoriser l’émergence de bonnes idées parmi les professionnels sur le terrain. Il est organisé par le Comité qualité et sécurité des soins du CHUV, présidé par le Directeur général adjoint Oliver Peters.

Premier prix

Récompensé par un prix de 1500 francs, le projet du Service de cardiologie a mis en place une filière pour la prise en charge des patients présentant un infarctus de gravité moindre à court terme et ne nécessitant pas des mesures urgentes. Le délai d’attente moyen de ces patients pour une coronarographie a pu être ramené de 48 heures à 17 heures en semaine grâce à un itinéraire clinique accéléré impliquant des équipes interprofessionnelles des services des urgences et de cardiologie. La durée moyenne d’hospitalisation est également passée de 3 à 2 jours.

Deux coups de cœur à 1000 francs

Doté de 1000 francs, un premier coup de cœur du jury récompense le Service de chirurgie viscérale pour avoir développé une application connectée à disposition du patient revenu chez lui après une opération colorectale. Grâce à un questionnaire anticipant activement les complications en lien avec l’intervention pratiquée, toutes les complications ont pu être détectées, et 80% d’entre elles prises en charge précocement, sans réadmission ni consultation en urgence.

Le deuxième coup de cœur va à la mise en place d’une consultation conjointe par une infirmière clinicienne spécialisée et un.e médecin assistant.e à l’intention des patients suivis en ambulatoire pour des maladies chroniques. Leur suivi n’est en effet pas optimal en raison du changement fréquent des médecins assistants. L’infirmière assure ainsi le fil rouge du patient, et saisit immédiatement toutes les données pertinentes dans le dossier électronique. Cette approche permet au médecin assistant d’avoir plus de temps avec le patient lors de la consultation. Le projet pilote réalisé dans le Service de rhumatologie pourra être déployé dans d’autres services.

Diplômes d’excellence

Le jury a récompensé aussi trois projets en leur attribuant un diplôme pour l’excellence des travaux réalisés. Il s’agit du projet mené par le Service de chirurgie thoracique pour améliorer la récupération des patients après une chirurgie pulmonaire, ainsi que du projet réalisé par le Service de médecine intensive adulte qui a réussi à diminuer de manière importante le nombre d’infections des patients porteurs d’un accès veineux central. Le troisième diplôme a été attribué au Service de médecine interne qui a développé un programme visant à respecter plus rigoureusement les recommandations de bonnes pratiques cliniques pour certaines prises en charge, comme la dénutrition ou l’insuffisance cardiaque.

Prix du public

Le prix du public pour le meilleur poster a été remporté par le projet « Décès d’un·e patient·e en médecine interne : et après ? » soumis par le Service de médecine interne et le Service de pathologie clinique. Il s’agit d’un projet dont l’objectif visait à assurer un meilleur suivi des demandes d’autopsie et en particulier d’améliorer la restitution des informations à la famille, une fois les résultats de l’autopsie connus.

 Dernière mise à jour le 06/12/2019 à 12:10