Le CHUV : centre de référence pour le traitement des grands brûlés

Publié par Zahnd Julien le 09.12.2019
Le Centre romand des grands brûlés s’est vu réattribuer par l’organe intercantonal de décision concernant les prestations de médecine hautement spécialisée (MHS) son mandat de traitement des brûlures graves pour les six prochaines années.

Le 24 octobre dernier, l’organe intercantonal de décision chargé de l’attribution des prestations de médecine hautement spécialisée (MHS) a confirmé le renouvellement pour six ans du mandat de prise en charge des grands brûlés confié en 2010 au CHUV pour la partie romande et à l’Hôpital de Zurich du côté alémanique.

Pour la Pre Mette Berger, coordinatrice du Centre des brûlés au CHUV, cette confiance témoigne du travail exceptionnel des équipes soignantes et médicales.

Action et coordination

Tous les jours de multiples spécialistes s’impliquent autour des grands brûlés, et en particulier l’équipe infirmière. Les premiers instants sont critiques: de l’arrivée au CHUV par les urgences à la réanimation au Service de médecine intensive adulte, rien n’est laissé au hasard. Une équipe interprofessionnelle (infirmier-ère-s et médecins spécialisé-e-s, chirurgien-ne-s, anesthésistes, nutritionnistes, psychiatres, biologistes experts en culture cellulaire, ergo- et physiothérapeutes) assure un suivi continu selon un protocole strict. Deux fois par semaine, le groupe interprofessionnel d’une vingtaine de spécialistes se réunit pour planifier le flux de prise en charge des patients adultes et pédiatriques du centre.

Au-delà des soins aigus, les victimes de brûlures sévères endurent un séjour à l’hôpital exceptionnellement long : la réhabilitation qui commence aux soins intensifs va durer plusieurs mois. Durant cette période, tous ces professionnels œuvrent à la guérison de ces patients particulièrement vulnérables.

Il s’agit aussi pour le Centre des brûlés d’organiser l’après-hôpital en partenariat avec la caisse nationale suisse d’assurance accident (SUVA) pour la réadaptation, et avec divers professionnels pour le soutien des patients et de leurs proches.

Des soins et de la formation

Un défi pour une telle infrastructure est de maintenir ce niveau d’excellence malgré une rotation fréquente au sein des équipes. Pour y faire face, le centre dispense des cours intensifs: deux jours pleins pour le tronc commun et des formations spécifiques adaptées aux spécialistes d’un domaine lié à la prise en charge des grands brûlés, qui s’ajoutent aux multiples formations continues au sein de chaque spécialité.

En 2020, le Centre des brûlés a pour objectif de renouveler l’accréditation internationale de l’European Burns Association (EBA). Le CHUV rejoindra également un registre international pour du « benchmarking » entre centres suisses et européens. Sur la base des données internes aux hôpitaux, cet outil permettra de comparer les prestations entre institutions et de s’inspirer des succès de chacun. Ce type de démarches a pour but de consolider et améliorer encore les prestations du CHUV pour la prise en charge des grands brûlés.

 Dernière mise à jour le 17/01/2020 à 18:10