Un nouveau programme pour optimiser la radiochirurgie utilisé au CHUV

Publié par Gertsch Kevin le 06.08.2020
Le Centre Gamma Knife utilise depuis peu un outil qui permet de planifier des traitements de radiochirurgie optimaux. Développé par l'EPFL et la start-up Intuitive Therapeutics, ce programme offre des bénéfices tant aux patients qu’aux experts.

Le Gamma Knife, dont s’est doté le Service de neurochirurgie du CHUV en 2010, permet de traiter de nombreuses pathologies cérébrales à l’aide de rayons gamma comme le ferait un bistouri mais sans aucune opération. Avec cet appareil d’une extrême précision, le patient reçoit des rayons provenant de 192 faisceaux différents, qui traitent la lésion tout en épargnant les zones alentours.

Cette approche permet de traiter ainsi certaines tumeurs cancéreuses (principalement les métastases cérébrales de cancers), les tumeurs bénignes (méningiomes, neurinomes, adénomes hypophysaires, par exemple), des malformations vasculaires, et est également utilisée en cas de névralgies, de Parkinson et pour certaines formes d’épilepsie.

Nombre, emplacement, taille, forme ou encore puissance des faisceaux à utiliser, les plans de traitement sont traditionnellement préparés à la main par un neurochirurgien en collaboration avec un radio-oncologue et un physicien. Des plans dont la qualité dépendait jusqu’ici principalement de l’expérience des spécialistes. 

Confort des patients amélioré

Depuis le 16 juillet, le Centre Gamma Knife du CHUV utilise en première mondiale un outil qui calcule automatiquement les meilleurs paramètres. Nommé IntuitivePlan, cet algorithme mathématique a été développé par la start-up Intuitive Therapeutics, avec la collaboration du professeur Jean-Philippe Thiran du Laboratoire de traitement des signaux de l’EPFL, également professeur associé au Département de radiologie médicale du CHUV.

Avec sa puissance de calcul, IntuitivePlan est capable de proposer une combinaison optimale en moins de 2 minutes, contre 20 à 30 minutes pour un plan de traitement manuel. «Il s’agit d’un gain de temps non-négligeable pour une qualité toujours au moins aussi bonne que celle de mes plans de traitement», explique le professeur Marc Levivier, l’un des meilleurs spécialistes mondiaux du Gamma Knife. Le chef du Service de neurochirurgie et directeur du Centre Gamma Knife du CHUV précise: «Pour l’heure, je prépare toujours un plan manuel en parallèle afin de pouvoir comparer et choisir le meilleur pour le patient».

Depuis le lancement de l’utilisation clinique de ce nouvel outil, une dizaine de patients ont été traités au Centre Gamma Knife du CHUV avec un bénéfice certain. «Les plans de traitement proposés par IntuitivePlan sont jusqu’à 25% plus courts. Cela veut dire que les patients passe moins de temps dans la machine et que leur confort s’en trouve sensiblement amélioré», conclut Jean-Philippe Thiran.

>> Le site internet du Centre Gamma Knife du CHUV peut être consulté en suivant ce lien

 Dernière mise à jour le 28/09/2020 à 16:10