Découvrez le numéro 25 du magazine IN VIVO

Publié par Demaison Arnaud le 06.07.2022
Au CHUV, le nombre de demandes de changement de genre chez les 18-25 ans est passé de 7 en 2017 à 49 en 2021. Découvrez notre dossier "Jeunes et transgenres, comment les accompagner ?" dès aujourd'hui dans le numéro 25 d'In Vivo.

Focus

Les demandes de réassignation sexuelle sont en augmentation, surtout chez les adolescentes. Ces transitions nécessitent beaucoup de soin dans la prise en charge, notamment en raison de leur impact sur la fertilité. Enquête et témoignages.

Jeunes et transgenres, comment les accompagner ?

Léon Salin a désormais un torse grâce à la mastectomie qu’il a subie l’an dernier, et prend de la testostérone pour que son corps corresponde au genre dont il se sent le plus proche.

« J’ai compris que j’étais un homme à 20 ans »

Le chirurgien Olivier Bauquis s’est spécialisé dans les opérations liées à un changement de genre. Le spécialiste aborde les enjeux liés à ces interventions éminemment complexes.

« Un changement de sexe est loin d’être instantané »

Mens Sana

De nombreuses personnes consomment des substances addictives, mais certaines n’en souffrent pas. Comprendre les mécanismes de l’addiction permet de mieux la combattre (Jean-Bernard Daeppen).

L'être humain naît dépendant

Famille, ami, voisine… Les personnes qui les entourent jouent souvent un rôle central dans l’accompagnement des malades. Mais elles manquent de reconnaissance, ce qui peut les atteindre à leur tour dans leur santé. Le problème est encore accentué par l’évolution démographique. Et les lois tardent à s’adapter.

La valeur inestimable des proches qui aident

Dans ce « Labo des humanités », In Vivo vous fait découvrir un projet de recherche de l’Institut des humanités en médecine (IHM) du CHUV et de la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL.

« Nous sommes tout.x.e.s des êtres de désir »

Il n’est plus possible en Suisse de donner son sperme de manière anonyme. La loi sur la PMA permet en effet à tout individu issu d’un don de connaître l’identité du donneur à sa majorité. Mais rares sont ceux qui en font la demande.

Droit aux origines à l’épreuve de la culture du secret

Les capacités cérébrales varient beaucoup d’une personne à l’autre. Mais quelques pratiques de bon sens permettent de les optimiser. Les substances ingérées peuvent aussi jouer un rôle. Explications.

Comment entraîner son cerveau

Corpore Sano

L’insuffisance ovarienne prématurée touche 1% des femmes de moins de 40 ans. Si elle n’est pas traitée, cette pathologie accroît fortement le risque de développer de l’ostéoporose ou certaines maladies cardiovasculaires. Sans oublier ses conséquences néfastes sur la fertilité.

Jeune femme active, 40 ans, ménopausée

Cursus

Elle a été désignée récemment comme référente en soins mammaires pour toute la Suisse. Une belle reconnaissance pour cette infirmière spécialisée du Centre du sein du CHUV.

Le portrait de Mirjam Kleiner

 

 Dernière mise à jour le 28/07/2022 à 16:10